Messes

Les messes en semaine :

Mardi et jeudi 19 h 00 N.D. du Val
Mercredi 18 h 30 N.D. du Val

Chaque vendredi à 12h
En période scolaire :
Centre Scolaire Maurice Rondeau
Hors période scolaire :
Oratoire Notre Dame du Val

Décembre

Fête de l'Immaculée Conception
Béatification des 19 martyrs d'Algérie

Samedi 8
18 h 30 Saint Thibault

Dimanche 9
9 h 30 Montévrain
11 h 00 N.D. du Val

 

Agenda
Horaires des Messes

 

mod bulletin

Centre Pastoral
33 bd Thibaud de Champagne
77600 Bussy St Georges

Tél 01 64 66 39 92
Courriel

Aux racines de notre foi pèlerinage à Pontigny, Vezelay et Nevers du 29 avril au 1er mai 2017

3 jours pour partir en pèlerinage et laisser derrière soi son agenda, ses habitudes, son confort.

3 lieux : Pontigny et la transcendance de son abbatiale, Vézelay et le tympan représentant le Christ ressuscité, Nevers et le couvent de sainte Benadette.

3 grandes saintes : sainte Marie, sainte Marie-Madeleine et saint Bernadette de Lourdes.

3 méditations sur le CREDO et ses 3 révélations du visage de Dieu : Père créateur, Fils incarné dans notre humanité et ressuscité d'entre les morts, Esprit toujours à l'œuvre en ce monde par son souffle qu'il nous suffit d'accueillir.

 

01 DB DSC 652302 DB DSC 6516

Samedi 29  avril   Pontigny : nous contemplons l'abbatiale bâtie par les cisterciens au 12ème siècle. Elle est le siège épiscopal de la Mission de France.

Après la messe, nous méditons "Dieu le Père, Dieu Créateur", puis nous sommes accueillis à la maison de la Mission de France pour le déjeuner.

L'après-midi les jeunes rencontrent un entraineur de l'AJ Auxerre, tandis que les adultes visitent un domaine viticole.

Dimanche 30 avril : Départ vers Saint Père sous Vézelay, pour la messe dans la belle église gothique.

 

03 DB DSC 652804 2017 04 30 08 48 00 mj dsc08662 stperesousvezelay r

05 DB DSC 661406 DB DSC 6612

Puis marche par le chemin de saint Jacques vers Vezelay

07 2017 04 30 11 08 49 mj dsc08679 marche vers vezelay08 2017 04 30 11 42 32 mj dsc08681 vezelay r

Après le pique-nique sur la terrasse, visite de la Basilique : le tympan du narthex ...

 09 2017 04 30 13 17 55 jmf dsc06362 vezelay09 2017 04 30 13 18 31 jmf dsc06363 vezelay

10 2017 04 30 13 41 24 mj dsc08707 vezelay10 2017 04 30 13 41 55 jmf dsc06369 vezelay

       1946 la croisade de la paix                                      le châpiteau du "moulin spirituel"

Retour au camp pour une méditation en petits groupes sur Jésus-Christ : "Que signifie pour moi la résurrection ?", Que signifie pour moi la vie éternelle ?", "Face à la violence, la souffrance et la mort, comment le Christ peut-il m'aider ?",  pendant que toute une équipe prépare la "potée morvandelle"

 

 11 DB DSC 669712 2017 04 30 18 39 09 mj dsc08726 vezelay au camping

Puis le dimanche s'achève par la veilée de la lumière au cours de laquelle, après le témoignage des adultes, des jeunes disent leur acte de foi et reçoivent la lumière de leurs parents..

13 2017 04 30 19 25 32 mj dsc08730 vezelay au camping vezelay au camping veillee14 DSC 6766

 

Lundi 1er mai : Nevers au couvent Saint Gildar,  messe et vénération de la Chasse de sainte Bernadette.

 15 DB DSC 678016 DSC 6781

17 DSC 6799Conférence du Père Dominique Fontaine

et méditation sur le CREDO : l'Esprit-Saint. 




(Photos : Dominique BUTTIN, Marie-José FOURNIER)

 

 

 

 

Témoignage pèlerinage : La force de Bernadette à Nevers

« J’ai vécu en avril un pèlerinage à Lourdes comme hospitalière auprès de personnes malades et handicapées. Pour moi, la journée à Nevers était la continuité de mon pèlerinage. J’avais envie d’approcher Bernadette de tout près. Je dis merci à cette « petite femme » et je lui dépose ma vie, mes fardeaux, pour qu’elle intercède auprès de Marie. Grâce à ce pèlerinage à Nevers, je découvre combien à Lourdes Marie et Bernadette sont indissociables. J’ai 11 ans de pèlerinage à Lourdes, c’est maintenant que je sens avec autant de force l’amour et le partage. »

Françoise

 

Prière

Cette prière est un condensé de prières écrites par des participants au pèlerinage en Bourgogne« aux racines de notre foi »

 

DSC_6584.JPG

Un pèlerinage est une démarche volontaire
et personnelle de conversion,
avec le soutien de frères et de sœurs,
en nous rapprochant du Christ notre sauveur,
en le suivant sur le chemin,
en passant par la porte étroite,
en accueillant la croix,
en y faisant mourir nos péchés,
pour vraiment ressusciter avec Jésus,
dans la communion de tous les Saints.

Seigneur Jésus,
Merci d’avoir guidé nos pas.

En te suivant,
nous nous sommes rapprochés du Père
et nous avons senti le souffle de ton Esprit.

Merci de nous révéler ta grandeur
à nous les petits, aide-nous à en être dignes.

Avec toi le fardeau est plus léger,
La route moins accidentée.

Aide-nous à mourir à nous-mêmes
pour vivre de toi, comme Bernadette.

Soutiens notre faiblesse,
dans nos combats spirituels.

Merci de ces trois jours d’échanges et de partage
autour de ta Parole et de ton Eucharistie.

Nous avons vécu des moments intenses
de grâce et de lumière.

Qu’avec l’intercession de Ste Bernadette
cela rejaillisse autour de nous
et sur tous ceux qui ont besoin de Toi.

Avec ta maman et notre maman Marie,
donne-nous la force face aux difficultés de la vie,
donne-nous ton regard miséricordieux
sur tous ceux que ton Esprit met sur notre route.

 

© photo Dominique Buttin

Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie, personne ne va vers le Père sans passer par moi"

Jean 14,6


 

Les moments de grâce du pèlerinage

Retour sur le pèlerinage de pôle à Pontigny, Vézelay et Nevers, à travers quelques témoignages dans Notre-Dame du Val Info de juin 2017 :

A l’exemple de la petite Bernadette

vezelay.jpg

Nous avons découvert le couvent Saint-Gildard et sa reconstitution de la grotte de Massabielle. J'ai découvert la vie de la "petite Bernadette" devenue Sœur de la Charité à Nevers. J'ai été frappée par la foi qui émane encore de son corps conservé intact, sous une châsse. Cette confiance en Jésus, qui l'a nourrie et ne l'a jamais quittée, lui a donné une force de vie, elle si petite, si fragile, si pauvre pour se battre contre la maladie, la sienne et celle des plus démunis. Quelle leçon pour nous qui cherchons à aller toujours plus loin, plus vite et plus haut ! Cela m'enseigne, dans cette réalité, à m'orienter non seulement pour le plus pauvre et le malade, mais aussi à désirer être constamment à l'écoute de Dieu et de l'autre dans cette proximité du cœur. Que ce don de soi véritable aide l'Esprit saint à entrer en nos vies et à guider nos actes pour vivre ensemble, en communauté.

Claire 

 

 Heureux ceux qui marchent lentement

Merci à ceux qui ont marché vers Vézelay. Merci à ceux qui avaient des difficultés et ont eu besoin d'aide pour marcher. Ils n'ont pas été des freins, bien au contraire, ce sont eux qui nous ont montré la voie, à nous qui aurions probablement galopé, par habitude. Ils nous ont montré qu'on ne peut pas avancer à grands pas, que l'on ne peut pas courir sur la route du Seigneur. Ils nous ont montré que nous sommes appelés à marcher lentement dans notre vie, sur notre chemin de conversion car il est fait de nos faiblesses. C'est en comprenant, en assumant, en acceptant toutes ces pauvretés que l'on peut vraiment suivre la route du Christ, que l'on arrive à cheminer doucement à notre rythme personnel mais aussi au rythme des autres car seul on n'est rien. Les autres, parfois ce sont eux qui nous portent. Merci !

M.Th.

 

Infirmière, comme Bernadette

CHAPELLE-CHASSE.jpg

La dernière journée, à Nevers, le Père Dominique nous a enseigné la vie de Bernadette, son travail d'infirmière auprès des sœurs malades, en reprenant des paroles de son carnet intime. A mon retour, dès le lendemain, je fus appelée à lui demander son aide pour la première fois. En effet, allant au chevet d'une amie de 89 ans en fin de vie, je la trouvais agonisant et réclamant ses enfants, les douleurs toujours présentes malgré les analgésiques. Alors tout naturellement, j'ai fait appel à Bernadette : « Toi, qui a tant aidé et veillé les malades dont tu avais la garde, je t'en prie, fais quelque chose pour notre sœur qui n'en peut plus ». Eh bien cette amie a fini par s'endormir paisiblement et fut rappelée à Dieu quelques heures plus tard...

Encore un grand merci pour tout ce travail en amont et pendant tout le temps du pèlerinage à tous ceux qui se sont investis pour faire de ces trois jours une réussite. Merci Seigneur de ce partage. Tu nous rassemble et tu nous fortifie pour que, rentrés chez nous, tous ceux que nous approcherons soient touchés par ta grâce !

Mireille

 

 Le plus dur, c’est d’y aller!

Le pèlerinage a commencé avec cette petite question intérieure : On y va ou on n’y vas pas ? Trois jours, ce n’est pas un peu beaucoup ? Et puis on revoit toujours les mêmes ! Le démarrage à 7h00 pour commencer un pont, ce n’est pas un peu tôt ? Vézelay on connaît : on y est allés déjà en paroisse en 2000… Pour tout dire, nous n’étions pas hyper motivés, avec plein de bonnes raisons pour surtout rester chez nous, encombrés en plus d’à priori peu enthousiasmants. Donc on laisse tomber ?

DSCN5096.JPG

Depuis plusieurs mois nos amis nous relançaient… Pontigny et Nevers : on ne connaît pas ! Visiter le centre de formation de l’AJ Auxerre pour les enfants ? Cheminer dans les vignes avec dégustation de Chablis, pourquoi pas ? Camper avec nos enfants sous une même tente ? Ah oui, cela serait drôle… ce fût notre déclic ! Occasion de vivre une aventure familiale, donc nous voilà inscrits !

Nous avons vécu une fantastique aventure, les uns avec les autres ! Ce fut un beau mélange Bussy Lagny : un groupe d’aumônerie de 5ème, des familles, des personnes âgées, des styles variés. La Bourgogne nous a comblés de soleil, de ses belles églises (Pontigny, Vézelay), sans oublier les délicieuses gougères. Un grand Bravo aux organisateurs pour ce parcours, véritable temps de découvertes. Sur le plan spirituel, nos petits groupes de partage sur « notre credo » en Dieu Père, en son fils Jésus et en l’Esprit Saint nous a permis aussi d’aller vraiment les uns vers les autres et de cheminer en nous mêmes ! Merci Seigneur pour ces temps fraternels, de prière, et de vie de communauté paroissiale !

Quel temps de ressourcement et de joies merveilleux… alors ne manquons pas le suivant !

Aude et Jérôme

Rallye de rentrée du Pôle Missionnaire Bussy-Lagny à Meaux le 2 octobre 2016

Rallye de rentrée du Pôle Missionnaire Bussy-Lagny à Meaux
le 2 octobre 2016

Au total, ce sont 220 personnes qui participent au rallye de pôle à Meaux, en ce dimanche 2 octobre. Elles vont à pied dans les rues de Meaux, ou à vélo, depuis Bussy ou Lagny, jusqu’à Meaux. Le passage de la porte de la Miséricorde et la messe présidée par notre évêque sont les temps forts de cette journée.

Rallye de Pôle à Meaux le 2 octobre 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

Départ en car pour Meaux des pèlerins du rallye pédestre.

Rallye de Pôle à Meaux le 2 octobre 2016

Rallye de Pôle à Meaux le 2 octobre 2016

Les cyclistes (environ 60 de Bussy et 20 de Lagny) prennent le départ pour les 25 km qui séparent Bussy de Meaux, ou les 20 km entre Lagny et Meaux en longeant la Marne jusqu'à Chalifert, puis le canal de Meaux à Chalifert.

Rallye de Pôle à Meaux le 2 octobre 2016

Rallye de Pôle à Meaux le 2 octobre 2016

Arrivés sur le parvis de la cathédrale de Meaux, les marcheurs sont répartis en 7 groupes de 20 personnes. La répartition dans les groupes, identifiés par des écharpes de couleur - jaune, vert, orange, bleu… - favorise les échanges entre les paroissiens des secteurs de Bussy et Lagny. Ils partent à la découverte de la ville de Meaux et de son histoire : les remparts du boulevard Jean Rose, la Mairie, la Marne, l’église St Nicolas, les halles du marché, la place Henri IV… en prenant le temps de partager des textes sur le thème de la compassion (Le bon Samaritain – Luc 10,25-37), sur le thème du pardon (L’enfant prodigue – Luc 15,11-32), et sur le thème du service (Le lavement des pieds – Jean 13).

Rallye de Pôle à Meaux le 2 octobre 2016Rallye de Pôle à Meaux le 2 octobre 2016

Rallye de Pôle à Meaux le 2 octobre 2016 Rallye de Pôle à Meaux le 2 octobre 2016

Tous se retrouvent au collège Ste Marie pour le déjeuner. Jean-Philippe, qui accompagne les cyclistes, fait un point rapide : « Tout s’est très bien passé. Nous avons eu deux chutes, sans gravité heureusement. La partie du trajet le long du canal était très agréable. » Thomas, 11 ans, se sent fatigué, mais content d’être arrivé. Paulo, son père précise : « C’était un challenge pour nous de participer à ce rallye-vélo. Thomas a réussi malgré son handicap. Son cancer est une histoire ancienne. »

Rallye de Pôle à Meaux le 2 octobre 2016 Rallye de Pôle à Meaux le 2 octobre 2016

Des paroissiens rejoignent le groupe l’après-midi pour la messe à la cathédrale.

Rallye de Pôle à Meaux le 2 octobre 2016

Rallye de Pôle à Meaux le 2 octobre 2016

Rallye de Pôle à Meaux le 2 octobre 2016

Le Père Philippe Legrand, recteur de la cathédrale St Etienne, accueille les pèlerins et les invite à passer la Porte de la Miséricorde située à l’entrée de la cathédrale, puis à faire mémoire de leur baptême : « Nous sommes appelés à être lumière en ce monde », en empruntant le déambulatoire contournant le chœur pour déposer une bougie allumée sur un présentoir dans la Chapelle de la Vierge.

 

 

 

 

 

 

Ce sont Flora et Katia, deux jeunes de Bussy qui animent la messe portée par les jeunes musiciens du pôle. Des jeunes de l’aumônerie font les lectures. Le père Philippe Legrand, dans son sermon, invite les pèlerins à appeler le Seigneur à leur secours : « Seigneur, augmente en nous la foi. Nous sommes de pauvres serviteurs de Notre Seigneur avec la pauvreté de nos moyens. » et parlant de l’ouverture de la session synodale qui a eu lieu la veille, il ajoute : « Votre pôle est un défi pour l’évangélisation. La mission, c’est chez vous. Cela dépasse nos forces humaines, mais le Seigneur nous fait confiance, pour Dieu, tout est possible. »

Rallye de Pôle à Meaux le 2 octobre 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

A la fin de la célébration, Mgr Nahmias, après avoir remercié le père Bruno pour l’organisation de cette journée, envoie en Mission les personnes de l’assemblée : « Nous sommes destinés à faire les œuvres de Miséricorde. ».

Merci au Père Bruno et à l'équipe organisatrice, Christèle et David, Marie-Thérèse, Flora et Katia, le Collège sainte Marie qui nous a accueilli pour le temps du déjeuner, la préfecture et la ville de Meaux qui ont permis cette équipée  ...


Ascension 2016 : pèlerinage au Mont Saint Michel et à Lisieux

En marche pour le Mont Saint Michel et Lisieux

Pèlerinage du Pôle Missionnaire de BUSSY - LAGNY

Jeudi de l'Ascension, vendredi 6 et samedi 7 mai 2016

"Merci ! Oui merci de ce que nous avons vécu, car être pèlerin est une attitude, celle de chrétiens venant rencontrer Dieu.
De tout temps des pèlerins sont partis de chez eux pour aller dans un lieu, un sanctuaire en laissant derrière eux leur maison, leur agenda, leurs objets, leurs soucis du quotidien.
Nous n'avons pris que l'essentiel : de quoi dormir, de quoi marcher, un Evangile et la confiance de la communauté. Et nous avons marché, non pas seuls, mais avec des frères et des sœurs." (Père Bruno)

Conférence du Père Dominique Fontaine à Lisieux le 7 mai 2016 : "Comment Thérèse de Lisieux nous fait découvrir la Miséricorde et les œuvres de Miséricorde" (télécharger)

Témoignage à la suite du reportage ...

Jeudi 5 mai : Partis à 7h, nous arrivons en fin de matinée au Prieuré d'ARDEVON, Centre spirituel du diocèse d'AVRANCHES.

Nous avons vue sur la Mont saint Michel. Le réfectoire est à l'extérieur, géré par nous-mêmes : une équipe d'intendance avec chacun d'entre nous pour aider au moement des repas.
Le matériel et la nourriture ont été apportés la veille par 2  camionnettes.

Dans l'espace de campisme, face au Mont Saint Michel, les jeunes installent les tentes. Puis vient un temps de partage.

A 18h, célébration Eucharistique dans la prairie.

 

Veillée de la Charité

par équipe nous allons à la rencontre des différents visages de Jésus :

  • La Nature avec le CCFD,
  • La famille déchirée avec le Groupe Regain,
  • Le prisonn1er avec des "visiteurs de prison",
  • La personne agée avec le Service Evangélique des malades,
  • Les parents avec le "groupe Nazareth"
  • Le réfugié avec "Chrétiens du monde"
  • Le pauvre avec le Secours Catholique
  • Le malade avec le groupe Compagnie,
  • L'enfant avec l'éveil à la Foi.

 

 

Vendredi 6 mai : temps d'envoi pour la marche vers le Mont Saint Michel

80 d'entre nous marchent par la passerelle, 240 traversent la baie par le bec d'Andaine.

Nous marchons au rythme des textes de la Bible, des évangiles. Nous sommes des pèlerins d'Emmaüs sur le chemin.

Etape 1 : "Le même jour, deux disciples faisaient route vers un village appelé Emmaüs, à deux heures de marche de Jérusalem, et ils parlaient entre eux de tout ce qui s’était passé. Or, tandis qu’ils s’entretenaient et s’interrogeaient, Jésus lui-même s’approcha, et il marchait avec eux. Mais leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître. Jésus leur dit : « De quoi discutez-vous en marchant ? » (Luc 24,13-17)

 

Etape 2 : "Or le peuple était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n’était pas le Christ. Jean s’adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l’eau ; mais il vient, celui qui est plus fort que moi. Je ne suis pas digne de dénouer la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et le feu. Il tient à la main la pelle à vanner pour nettoyer son aire à battre le blé, et il amassera le grain dans son grenier ; quant à la paille, il la brûlera au feu qui ne s’éteint pas. » (Luc 3,15-17)

Etape 3 : Comme le peuple d'Israël entre en terre promise, nous relisons le livre de l'Exode (Ex 14,15-31)


Et nous chantons au son de la trompette le Seigneur "car il a fait éclater sa Gloire, Il a jeté à l'eau cheval et cavalier ...
Il conduit son peuple par son Amour ..."

Etape 4 : Et nous voici devant un roc sorti de nulle part. Ici l'évêque saint Aubert a été marqué au front par l'Archange. Il lui a intimé de construire sur le mont un sanctuaire qui lui serait dédié.

Etape 5 : À l'église paroissiale saint Pierre, entrée par la porte de la miséricorde.
"On avait allumé un feu au milieu de la cour, et tous étaient assis là. Pierre vint s’asseoir au milieu d’eux. Une jeune servante le vit assis près du feu ; elle le dévisagea et dit : « Celui-là aussi était avec lui. » Mais il nia : « Non, je ne le connais pas. » Peu après, un autre dit en le voyant : « Toi aussi, tu es l’un d’entre eux. » Pierre répondit : « Non, je ne le suis pas. » Environ une heure plus tard, un autre insistait avec force : « C’est tout à fait sûr ! Celui-là était avec lui, et d’ailleurs il est Galiléen. » Pierre répondit : « Je ne sais pas ce que tu veux dire. » Et à l’instant même, comme il parlait encore, un coq chanta. Le Seigneur, se retournant, posa son regard sur Pierre. Alors Pierre se souvint de la parole que le Seigneur lui avait dite : « Avant que le coq chante aujourd’hui, tu m’auras renié trois fois. » Il sortit et, dehors, pleura amèrement." (Luc 22,55-62)

15h : Messe de la Divine Miséricorde, présidée par le Père Henri GESMIER, dit "Riton", prêtre da la Mission de France, chapelain du Mont saint Michel.

Accueil dans le sanctuaire de la MERVEILLE , visite et temps d'émerveillement avec Saint Michel Archange.

Veillée de la Croix et de la Lumière

Samedi 7 mai : démontage des tentes et valises, route pour Lisieux

Parcours dans la ville sur les pas de sainte Thérèse : la basilique,

A 13 ans Thérèse prie pour que le prisonnier Pranzini, condamné à mort, puisse demander pardon ... ce qu'il fit.


la cathédrale


Le Carmel où Thérèse entre à 15 ans et passe les 9 dernières années de sa vie toute consacrée à Dieu.


et les Buissonnets un peu en dehors de la ville, sur la route de Pont-l’Evêque, dans la ruelle « Chemin du Paradis ». La famille s'y installe en novembre 1877, peu après le décès de Madame Martin à Alençon. Thérèse y passera onze ans de sa vie, jusqu’à son entrée au Carmel.

Conférence du Père Dominique FONTAINE : "Comment Thérèse de Lisieux nous fait découvrir la Miséricorde et les œuvres de Miséricorde"


(télécharger le texte de la conférence)

17h messe dans la crypte de la Basilique de Lisieux

Retour samedi soir à 22h à Notre-Dame du Val

Les tentes reçurent l'ondée dans la nuit de vendredi à samedi. Après la messe d'action de grâce dimanche 8 mai à 11h à Notre-Dame du Val elles sont déployées pour sécher ...

Merci à toutes celles et ceux qui ont préparé et animé ces journées de pèlerinage : le Père Bruno, Jules, Elisabeth, Emmanuelle, Florence, Jean-Philippe, Chrystèle et David, Didier, Pierrot ... et tous les chrétiens du Pôle de BUSSY - LAGNY qui ont œuvré dans les équipes logistique, intendance, liturgie et musique, livret, accueil, hébergement et transport.

Merci à toutes les personnes qui nous ont accueilli, guidé, enseigné , et plus particulièrement :
Le Père Henri Gesmier, chapelain du Mont,
Les guides de la traversée de la baie,
Les frères et sœurs de Jérusalem du Mont,
Les sanctuaires de Lisieux, la maison des Buissonnets, le Carmel, La Basilique, l'Ermitage ...

 

Photographies : Marie-José FOURNIER et Jean DUPUIS


Témoignage

Un grand merci pour ce merveilleux pélérinage qui a coûté tant d'efforts à nos prêtres Bruno et Dominique, ainsi qu'à toutes les nombreuses équipes pour tout assurer avec efficacité de A à Z.

Ce furent trois jours de joie intense et de profond recueillement. Depuis, dix jours ont passé, et je me sens toujours dans une plénitude extrême, une certitude qui m'habite. Je sais qu'il y a quelqu'un de l'autre côté qui nous aime et nous protège. En effet, j'ai eu comme cadeau suprême la certitude de l' Amour qui transcende tout.

Tout commençe le matin du jeudi 5, jour de la fête de l’Ascension, où j'ai pris l'ascenseur au RER de Lognes pour rejoindre Bussy. Dans cet ascenseur monte une personne handicapée et lourdement chargée. Je l'ai questionnée, car à cette heure matinale et fériée, elle ne pouvait que se rendre au point de rassemblement de Bussy-Saint-Georges. Exact. Comme il n'y a pas de hasard, j'ai pu aider cette femme pendant les trois jours où nous sommes devenues amies ! Ce qui m'a valu d'être placée à côté d'elle tout à l'avant dans le car Sainte Marie.

Bien qu'ayant dépassé depuis dix ans l'âge de la retraite, je travaille encore trois matinées par semaine pour assurer mon quotidien et celui de ma fille, mère divorcée avec deux enfants. Ma vie n'a jamais été un "long fleuve tranquille". Je pense qu'au "fond du trou" on trouve la compassion et l'aide aux autres et l'on ne peut que "remonter", portée par la foi. En effet, presque tous les après-midis, je vais visiter une personne isolée et si cette personne se sent mieux, moi également.

J'ai beaucoup aprécié les messes très animées, l'orchestre qui nous accompagnait dans les chants, l'ambiance dans les cars et je remercie vivement Marie-Edith qui a su animer le "livret du Pélerin" et nous faire chanter. Les services pour distribuer les repas, la vaisselle, tout était dans l'harmonie partagée. Les veillées, aussi, ont été très belles, avec les couchers de soleil et le Mont-Saint-Michel en toile de fond, tout illuminé, comme un appel.
Ce fut une belle épopée que traverser la Baie à pied. J’ai failli, dès le début, être emportée dans la tangue par un ado qui était tombé en glissant jusqu'à mes pieds. Puis ce fut l'étonnement de marcher avec de l'eau jusqu'aux genoux parfois, alors que je ne connaissais que les traversées à pied sec, le barrage ayant largement participé au désensablement. Les efforts pour grimper les rochers, puis monter jusqu'à la Merveille pour redescendre vers l'église Saint Pierre dont les cloches salvatrices nous enseignèrent le chemin. Quel calme après avoir traversé le torrent des touristes !!! Pas étonnant qu'ensuite nous ayons reçu tant de grâces ... Mais on n’a rien sans rien ...

En effet, cinq prêtres ont concélébré, faisant descendre le Christ dans leurs mains d'argile. Mes larmes d'émotion ne cessèrent de couler. Ce fut une belle communion dans tous les sens du terme avec nos Frères et Soeurs, partageant la même foi, être là au bon moment, se savoir dans cet environnement de Paix et d'Harmonie !!! Le soleil dans nos coeurs et dehors. Ce fut très beau lorsque "Riron" brandit l'épée dite de Saint MIchel. Nous savions tous à ce moment-là, que notre force intérieure avait été renforcée ...

Lisieux fut plus calme. Avant, j'étais plutôt indifférente à Sainte Thérèse, mais là, j'ai été très touchée par la conférence de Dominique sur les écrits de Thérèse et je vais lire enfin "l'Histoire d'une Ame" qui dort dans l'une de ses versions originales, chez moi, depuis plus de trente ans !!! Cet apaisement a été bénéfique après le Feu de Saint Michel. Tout dans les roses, l'Amour sans limites de cette petite sainte, toute en confiance et en simplicité.

Pour moi, ce pélérinage reste écrit en pierres blanches dans mon cœur et restera un des moments forts de mon existence. Je n'arrive pas à en parler aux autres car les mots sont bien faibles pour parler de cette transformation. Bien qu'étant catholique pratiquante, je n'avais encore jamais atteint ce degré de confiance et d'apaisement envers la vie et envers les autres.
Un très très grand MERCI à tous. Que Dieu vous protège et vous soutienne pour continuer à travers vos actes et vos paroles, à faire vivre et connaître  Notre Seigneur, guidés par l'Esprit Saint.

Bien amicalement,

Mireille FER


Mission en Actes

 

2016 10 02 14 35 26 jm dsc06077Rallye de Pôle Missionnaire à Meaux le 2 octobre 2016

Au total, ce sont 220 personnes qui participent au rallye de pôle à Meaux, en ce dimanche 2 octobre. Elles vont à pied dans les rues de Meaux, ou à vélo, depuis Bussy ou Lagny, jusqu’à Meaux. Le passage de la porte de la Miséricorde et la messe présidée par notre évêque sont les temps forts de cette journée.
 

2016 05 06 12 48 Pelerinage MJ DSC06080

Pèlerinage au Mont Saint Michel et à Lisieux - Ascension 2015

"Merci ! Oui merci de ce que nous avons vécu, car être pèlerin est une attitude, celle de chrétiens venant rencontrer Dieu.
De tout temps des pèlerins sont partis de chez eux pour aller dans un lieu, un sanctuaire en laissant derrière eux leur maison, leur agenda, leurs objets, leurs soucis du quotidien.
Nous n'avons pris que l'essentiel : de quoi dormir, de quoi marcher, un Evangile et la confiance de la communauté. Et nous avons marché, non pas seuls, mais avec des frères et des sœurs." (Père Bruno)


equipe funeraillesEquipe Funérailles

Les équipes funérailles de Bussy et de Lagny nous livrent leur joie de vivre ce service si important et de témoigner de l’Evangile et de la foi en la résurrection.


Rallyedepole 2015 10 04Rallye de Pôle le 4 octobre 2015

Alors que le soleil illumine l'église Notre-Dame duVal, le parvis s'anime : piétons, cyclistes et voitures se rassemblent pour découvrir les 18 églises de notre Pôle Missionnaire de Bussy-Lagny.


Chretiens du Monde rChrétiens du monde : L'Esprit-Saint nous a libérés

Dans le cadre de Mission en Actes, l’an dernier, ils étaient une vingtaine à lire le récit des Actes des Apôtres. Leur partage peut nous éclairer sur le sens de la Pentecôte. 


3 Pelerinage Lagny Bussy 20141011 DSC02629Pèlerinage de Pôle le 11 octobre 2014

Une belle journée où nous avons été accompagnés par le soleil ... et par Marie avec laquelle nous nous sommes mis en route à Notre Dame des Ardents ...


Mission en Actes : dossier NDValInfos juin 2014

Partager l'Evangile, quand on œuvre, ensemble, dans le même groupe paroissial, c'est l'invitation cette année de Mission en Actes.


Chrétiens du monde : l'aveugle né

Le groupe Chrétiens du Monde s'est réuni le dimanche 30 mars pour vivre la démarche de Mission en Actes en partageant sur l'Evangile du jour, celui de l'aveugle né (Jean 9). Voici, pris sur le vif, des extraits du dialogue que cette Parole a fait naître.


 Avec les gens du voyage

Une assemblée de prière des Gens du Voyage se réunit régulièrement à l'église de Gouvernes. Le 11 janvier 2014, ils commençaient à se lancer dans Mission en Actes. Il s'agit de méditer sur la façon dont Jésus rencontre les gens dans les Evangiles.


Partage d'Evangile le 26 janvier 2014

Le 26 janvier, nous avons vécu le lancement de la démarche synodale "Mission en Actes" dans la célébration dominicale de Notre Dame du Val. Après la proclamation de l'Evangile, l'homélie a été remplacée par un partage du texte d'évangile ...


 Lancement de Mission en Actes

Nous avions été accueillis à l'entrée de l'église avec cette invitation de s'installer à une place différente de celle que nous occupons en général, à côté de gens que nous ne connaissons pas ...


 Prepa baptemeEquipe préparation au baptême

L’équipe de préparation au baptême des petits enfants a la joie de rencontrer de nombreux parents. Certains ne sont pas venus à l’église depuis longtemps. Parfois l’un des deux n’est pas chrétien. Le dialogue avec eux est souvent passionnant. Voici quelques échos de ces dialogues ...


MissionenactesMission en Actes : présentation

Allons à la rencontre de nos frères,
Mettons-nous à l'écoute de la Parole de Dieu,
Partageons nos expériences pastorales
Ensemble, soyons dociles à l'action de l'Esprit Saint ...

Mission en Actes est une démarche diocésaine synodale sur une période de 3 ans, afin de nourrir et donner souffle à la démarche missionnaire. Elle s'adresse à chaque baptisé pour renouveler en lui la mission d'annoncer l'Evangile du Christ.