Messes

En Juillet - Août, messe les dimanches à 11h à ND du Val 

Samedi 26 août
18h30 Bussy-Saint-Martin

 Agenda
Horaires des Messes

 

mod bulletin

Centre Pastoral
33 bd Thibaud de Champagne
77600 Bussy St Georges

Tél 01 64 66 39 92
Courriel

Projet pastoral 2015-2018

Présentation de l'avancement deu projet pastoral à la messe de rentrée,
dimanche 11 septembre 2016

2016 09 11 Pres projet pastoral messe NDV 1

2016 09 11 Pres projet pastoral messe NDV 2

2016 09 11 Pres projet pastoral messe NDV 3

2016 09 11 Pres projet pastoral messe NDV 4

2016 09 11 Pres projet pastoral messe NDV 5

2016 09 11 Pres projet pastoral messe NDV 6

2016 09 11 Pres projet pastoral messe NDV 7

2016 09 11 Pres projet pastoral messe NDV 8

 

 

Présentation du projet pastoral à la messe de rentrée,
dimanche 13 septembre 2015


Projet Pastoral 2015-2018

Une communauté accueillante, missionnaire, priante, solidaire, ayant pour priorités la pastorale des jeunes et l’évangélisation : c’est sur cette route que les prêtres de notre secteur et l’EAP (Equipe d’Animation Pastorale) entraînent notre communauté pour les trois années à venir. Ce dossier présente le projet pastoral, les moyens envisagés pour y parvenir, l’ouverture sur l’extérieur, avec la construction du Pôle Bussy-Lagny. En page 8 Laurent Willemse, membre de l’EAP, nous livre ses réflexions.

Le point de vue du Père Dominique

Je suis arrive a Bussy il y a trois ans. La première année, j’ai été plutôt observateur et j’ai découvert la vitalité de notre communauté chrétienne. Oui, le monde entier est présent chez nous ! Le Concile parle de l’Eglise comme ≪ le signe et le moyen de l’union intime des hommes avec Dieu et de l’unité du genre humain ≫. Nous en sommes vraiment les témoins ici !

Nos communes grouillent de jeunes. Il nous faut agrandir le centre pastoral, qui craque de toutes parts quand ils se réunissent ensemble. Je souhaiterais que beaucoup plus de parents et d’adultes se proposent pour l’évangélisation de ce monde des enfants et des jeunes.

Aumônier général du Secours Catholique, j’ai découvert le travail et la présence des 60 bénévoles qui se dévouent pour accompagner de nombreuses familles en difficulté. Ce qui se vit la n’est pas en dehors de la paroisse : peu à peu notre communauté devient plus accueillante à tous et en particulier a ceux qui vivent de multiples difficultés. ≪ Une Eglise pauvre pour les pauvres ≫, c’est ce que demande de ses vœux notre pape François.

Avec les équipes Mission de France, je porte le souci que ceux qui ne connaissent pas le Christ puissent rencontrer de chrétiens qui témoignent de façon simple et humble de Lui, pour qu’ils puissent peut être un jour le découvrir comme une force de vie et de joie. Nous devrions avoir davantage de catéchumènes et de personnes qui préparent la Confirmation. Je sais que notre communauté est capable de les accueillir et de les guider sur le chemin de la joie de l’Evangile.

Nous avons aussi la grande chance de vivre de vraies relations d’amitié avec les membres des autres religions et le projet de la maison St François d‘Assise sur l’esplanade des religions est attendu par eux. Nous avons ensemble un rôle emblématique des religions comme signe de paix dans nos sociétés.

Ensemble, mouillons-nous donc pour mettre en œuvre notre projet pastoral .

Nous voulons que notre communauté soit …

Pour élaborer le projet pastoral de secteur, l’EAP (Equipe d’Animation Pastorale) a repris les propositions adoptées pendant le week-end à Pontigny par les  représentants des équipes paroissiales (31 janvier-1er février 2015), et défini un plan d’action à mettre en œuvre durant les années 2015-2018.

Deux priorités ont été retenues : la pastorale des jeunes et l’évangélisation. Concernant l’évangélisation, nous voulons prendre des initiatives pour que notre communauté accueille mieux les personnes et apprenne à mieux communiquer la joie de l’Evangile.  Nous pensons que l’évangélisation passe aussi par la dimension de solidarité et de service des pauvres. Notre capacité d’évangélisation repose aussi sur la qualité de la prière et de la liturgie, associées à la lecture commune en groupes de la Parole de Dieu, telle que Mission en Actes nous le propose.

Une communauté accueillante et attentive aux jeunes

Notre évêque, Mgr Jean-Yves Nahmias, nous ayant interpellés, dès son arrivée, sur la pastorale des jeunes, nous avons décidé d’y accorder une importance particulière. Nous voulons en priorité :
- pour le catéchisme des enfants : un caté ouvert et répondant à tous ceux qui frappent à la porte, un caté où les parents sont mis dans le coup, où la proximité de la commune est respectée,
- pour l’éveil à la foi, coordonner les rencontres du samedi, les messes du dimanche et les baptêmes, et soigner l’accueil par la communauté,
- organiser l’aumônerie pour donner un cadre, du sens et de la motivation. Pour découvrir la vie de la paroisse, les jeunes pourront, dès la 6ème, participer à des groupes paroissiaux. A la confirmation, ils choisiront un engagement solidaire,
- développer des propositions pour les étudiants, en lien avec l’aumônerie du Figuier, et pour les jeunes professionnels, une formation biblique, des événements et des temps forts,
- créer un conseil des jeunes et jeunes adultes. Organiser des temps festifs pour que tous les groupes de jeunes du pôle se retrouvent,
- mettre en place une communication spécifique aux jeunes.

Une communauté missionnaire qui témoigne

L’accueil est le premier contact avec l’église. Nous voulons continuer à être toujours plus une communauté vivante, accueillante et active. Le caractère missionnaire de notre secteur nous engage à communiquer pour continuer à être une communauté vivante. Nous voulons :
- témoigner vers la population de nos communes de notre présence, de notre foi, de nos actions et de nos vies d’équipes, au moyen des instances municipales de notre secteur,
- mettre en place de nouveaux outils de communication et renforcer les outils existants.

Concernant l’accueil, nous voulons :
- inscrire notre communauté dans la modernité, la continuité, l’ouverture et l’attention à ceux qui souffrent,
- développer les liens avec les partenaires de la société civile, les autres communautés religieuses de l’Esplanade des Religions, les instances laïques et toutes les personnes que nous pouvons rencontrer, en particulier celles qui sont en situation de précarité,
- aller vers l’autre et l’accueillir comme signe du Christ,
- inviter les personnes nouvelles à s’intégrer et s’engager, et encourager les témoignages de nos vies de chrétiens impliqués dans la cité,
- garder un lien fort et récurrent avec toutes les personnes passant dans les différentes préparations sacramentelles ou équipes d’accueil et de proximité.

Une communauté où la charité et la solidarité ne sont pas de vains mots

La diversité de notre communauté est une richesse qui nous permet d’être attentifs et respectueux les uns envers les autres. Plusieurs équipes de bénévoles agissent déjà efficacement dans le domaine de la charité. Nous voulons :
- faire prendre conscience que la solidarité et la charité ne sont pas que l’affaire des groupes spécialisés,
- informer les acteurs sociaux, les infirmières libérales et les associations d’aide à domicile de nos actions auprès des personnes isolées,
- renforcer la proximité et demander à des paroissiens d’être particulièrement attentifs aux attentes des personnes qui sont dans la souffrance
- laisser plus de place aux personnes aidées pour qu’elles soient actrices, dans une dynamique de « donner/recevoir »,
- développer la dimension internationale,
- manifester la charité et la solidarité par la prière, le partage et le financier,
- développer des actions de solidarité en lien avec les autres religions,
- agir avec les non croyants, dans le travail, la vie associative et le voisinage. C’est là que nous pouvons vivre avec eux un dialogue de foi.

Une communauté qui prie, célèbre et vit Mission en Actes

Notre vie paroissiale est riche de nos diversités. C’est aussi une fragilité. Nous voulons être attentifs, ensemble, aux attentes de l’autre, et construire une communauté fraternelle où chacun a sa place.
A Notre-Dame du Val, nos célébrations sont vivantes, ouvertes et accueillantes. Nous voulons :
- tout faire pour que cela continue ainsi, tout en préservant des moments de recueillement et de solennité,
- être attentifs à l’animation des célébrations dans les églises des villages,
- développer la formation liturgique pour une meilleure compréhension des rites,
- poursuivre l’effort pour qu’y participe le maximum de personnes, (animateurs liturgiques, musiciens, équipe sacristie, servants d’autel, équipe nettoyage, équipe projecteur vidéo, équipe fleurs, etc...).

La jeunesse et le dynamisme de notre communauté nous amènent à proposer, préparer et vivre les sacrements avec beaucoup de personnes. Nous voulons :
- veiller à donner toute l’importance que méritent l’exigence et la beauté de l’engagement avec le Christ,
- conserver une place privilégiée à la célébration du sacrement des malades qui chaque année est un moment fort pour ceux qui le reçoivent et pour toute la communauté,
- faire redécouvrir ce qu’apporte le sacrement de réconciliation, à travers des témoignages, des explications, des célébrations,
- poser plus largement la question du baptême et de la confirmation aux jeunes et aux adultes,
- approfondir avec tous la préparation des sacrements et encourager les témoignages. 

Priorité de nos orientations pastorales, la démarche diocésaine Mission en Actes est destinée à nourrir et donner souffle à la démarche missionnaire. Depuis janvier 2013, les divers groupes s’inscrivent dans cette dynamique de partage de l’Evangile, autour des paraboles du Royaume. Nous voulons :
- continuer à vivre Mission en Actes en équipes, et aussi en communauté à travers des temps de partage d’évangile pendant les messes,
- continuer à restituer les perles trouvées dans ces échanges, dans Notre-Dame du Val Info pour que cela bénéficie à tous.

Une communauté qui se donne les moyens

Voilà donc ce que nous voulons vivre et mettre en œuvre lors des  années 2015 à 2018. Nous allons traduire ce projet pastoral en un plan d’action qui sera discuté en EAP, dont nous évaluerons l’avancée régulièrement, et lancer des projets immobiliers pour le culte et la pastorale :
- un centre pastoral plus accueillant et plus grand pour l’accueil des chrétiens qui viennent demander un sacrement, pour l’accueil de tous par le Secours Catholique, pour les réunions de préparation aux sacrements, les rencontres de catéchisme et d’aumônerie, pour de meilleures conditions de travail des prêtres et des assistantes pastorales. Ce projet d’extension sera présenté prochainement à la communauté paroissiale.
- une présence chrétienne sur l’Esplanade des Religions en créant la Maison Saint François d’Assise. C’est un projet ouvert sur la ville, l’œcuménisme et l’interreligieux pour :
- la pastorale des jeunes, avec un café « spi », une grande salle et un oratoire,
- l’œcuménisme, avec la présence de l’Église Protestante Unie de France,
- les familles, avec une maison des familles, lieu convivial pour des personnes en difficultés touchant la parentalité, pour les enfants, avec une structure multi-accueil (halte-garderie),
- l’intergénérationnel, avec un béguinage assurant une présence permanente et une vie de prière.

Ce projet de Maison Saint François d’Assise est porté avec le diocèse, l’Eglise Protestante Unie de France, les Apprentis d’Auteuil, les Cités du Secours Catholique et la société « Vivre en béguinage ».

Un pôle missionnaire vivant avec Lagny

Nous avons conscience que la constitution du nouveau Pôle Missionnaire Bussy-Lagny est un enjeu important. Il nous oblige à vivre la diversité de l’Eglise et à ne pas nous enfermer sur notre communauté, l’enjeu étant qu’aucun des deux secteurs ne prenne le pas sur l’autre. Nous avons commencé, en 2013, par des rencontres trimestrielles des deux EAP, qui se sont révélées positives. Nous avons évoqué ensemble deux axes missionnaires prioritaires : la pastorale des jeunes et l’évangélisation. Une mutualisation des locaux n’est pas envisagée, chaque secteur ayant son centre de gravité. Les rassemblements peuvent se dérouler alternativement à Notre-Dame du Val et à Notre-Dame des Ardents et, pour les jeunes, à Saint Michel de Lagny ou à Notre-Dame du Val. Le choix a été fait de conserver les deux secteurs pastoraux, en privilégiant les mutualisations et en multipliant les rencontres. Un premier rassemblement de Pôle a eu lieu dans le cadre de Mission en Actes le 11 octobre 2014, un autre est prévu le 4 octobre 2015 avec un rallye de Pôle.


Un souffle nous a guidés à Pontigny

Laurent W3 questions à Laurent, membre de l’Equipe d’Animation Pastorale

Vous avez participé il y a quelques semaines à un WE à Pontigny avec les membres de l’EAP et des paroissiens, comment avez-vous vécu ce temps de rencontre et de partage ?

« Rencontre et partage, sans oublier nos temps de prière, c’est exactement ce qui résumerait le mieux ce WE passé ensemble à Pontigny. Dans ce cadre convivial mis à notre disposition par la Mission de France, à proximité de cette merveilleuse abbatiale dans laquelle nous avons  célébré la messe, nous avons  vécu une magnifique veillée,  joyeuse et ludique.

Ce WE était dans les tablettes de Dominique et Bruno depuis longtemps. Nous en avions fixé la date en EAP, et l’évoquions régulièrement dans nos réunions afin d’en préparer le fond et la forme et, petit à petit, après de multiples échanges et discussions parfois animées, le WE s’est construit.

Sans aborder le contenu de nos travaux qui seront largement expliqués et présentés à notre communauté dans les semaines à venir, je reviendrai plutôt sur ce qui, à mes yeux, en a fait la richesse :
-          Un projet fort qui engage notre action sur les années à venir.
-          Une équipe élargie de participants motivés, impliqués et créatifs, représentant toutes les sensibilités de notre communauté.
-          Du temps : temps pour se rencontrer, pour s’écouter, pour partager, pour mieux se connaître.
-          Une grande fraternité, une grande convivialité qui ont permis d’aller au-delà des petites divergences sur les priorités, les idées, les projets…
-          Un endroit accueillant et convivial, éloigné de nos quotidiens et de nos proches, afin de mieux réfléchir et mieux se consacrer à nos thèmes.

Abbaye de PontignyEt qu’ en avez-vous retenu ?

« Je dois avouer que laisser ma famille un WE entier, à cette période de l’année, n’était pas chose facile, même s’il était programmé de longue date. Mais il n’a pas fallu bien longtemps pour se mettre dans l’ambiance et démarrer les échanges dans la joie et la bonne humeur dès le départ, à Notre-Dame du Val, en voyant tous ces visages connus, les sourires de chacun et le bonheur de se retrouver… et le voyage en car a donné le ton ! C’est cela que je retiens le plus : la découverte ou la complicité que nous avons pu développer les uns avec les autres, l’élan de générosité et d’implication qui a animé nos échanges au profit de ce projet pastoral, la foi simple et joyeuse que l’on partage et que l’on vit ensemble. C’est aussi une responsabilité que de préparer les chantiers de notre communauté pour les années à venir : le contexte culturel et social évolue, les modes de vie, les situations familiales : comment rendre l’Eglise et la Parole de Dieu plus accessibles et plus pratiques à chacun ? C’était tout l’enjeu de ce WE à Pontigny dont je suis resté très imprégné. »

Comment voyez-vous la suite de cette première étape ?

« J’ai hâte de voir comment la communauté va accueillir nos projets, comment elle va y participer, y contribuer. Il y aura sans doute des questions, des obstacles, des délais plus ou moins difficiles à tenir, mais la dynamique et la foi qui nous animent auront raison de ces obstacles. En cette période de Pentecôte où j’écris ces quelques lignes, je ne peux m’empêcher de faire un parallèle avec ce souffle divin qui nous a guidé et inspiré à Pontigny et qui guidera encore nos actions pastorales.»

Dossier réalisé par Marie-José Fournier et les membres de l’EAP du Secteur Pastoral du Val de Bussy