Messes

Les messes en semaine :

Mardi et jeudi 19 h 00 N.D. du Val
Mercredi 18 h 30 N.D. du Val

Chaque vendredi à 12h
En période scolaire :
Centre Scolaire Maurice Rondeau
Hors période scolaire :
Oratoire Notre Dame du Val

FEVRIER

Samedi 23
18 h 30 Bussy Saint Martin

Dimanche 24
9 h 30 Ferrières-en-Brie
11 h 00 N.D. du Val

 

 


 

 

Agenda
Horaires des Messes

 

mod bulletin

Centre Pastoral
33 bd Thibaud de Champagne
77600 Bussy St Georges

Tél 01 64 66 39 92
Courriel

Ce sacrement est proposé aux malades et aux personnes âgées qui demandent courage et espérance. Il peut être demandé et reçu plusieurs fois sdans sa vie. La personne qui le demande peut le recvoir à domicile entourée de ses proches lors d'une cérémonie célébrée par le prêtre, soit à l'église entourée des membres de la communauté chrétienne.

Adressez-vous à l'accueil ou par téléphone au secrétariat. : 01 64 66 39 92  (du lundi au vendredi)


Le sacrement des malades, signe de la tendresse de Dieu pour la personne qui souffre. 

Quand la vie est en péril, quand je touche ma précarité, ma vulnérabilité, quand le malheur m’assaille, comment vais-je réagir ? N’est-ce pas un moment dangereux pour la Foi ? Serai-je capable, dans un sursaut, de faire confiance à Dieu ?

onctiondesmaladesLe sacrement des malades est ce sacrement où le Christ nous apprend à vivre son agonie, pour dire « non pas ma volonté, mais la tienne ». Il puise son existence dans les dernières lignes de l'épître de Saint Jacques : "Si l'un des frères est malade, qu'il fasse venir les anciens de l’Eglise, ils feront sur son corps une onction d'huile et ils prieront pour lui... Le Seigneur le rétablira, et, s’il a commis des péchés, ils lui seront remis” (5, 14-15).  Il se situe dans le prolongement de l'action de Jésus lui-même et des apôtres dont les évangélistes nous ont rapporté avec insistance les guérisons : «Ils chassaient beaucoup de démons, et ils oignaient d'huile beaucoup de malades et les guérissaient.» (Marc 6, 13).

Le sacrement des malades nous permet de réagir chrétiennement devant le malheur. La tendresse de Jésus et la force de l’Esprit Saint viennent à notre secours par une grâce de réconfort, de paix et de courage face aux difficultés propres à la maladie ou à la vieillesse. Comme tout sacrement, il transforme la personne qui le reçoit dans la foi.

Ce n’est pas une question d’âge, ni même de danger mortel, mais de grande souffrance, de souffrance trop dure, trop lourde à supporter. Le malade doit pouvoir demander ce sacrement en toute liberté, mais ce sacrement peut aussi être proposé par la famille, les proches du malade qui reste le seul à décider. Il rencontre alors une personne du SEM (Service Evangélique des Malades), de l’aumônerie ou de la paroisse qui l’aide à se préparer, en méditant un texte de l’Evangile, en priant, en expliquant la célébration.

Le sacrement des malades est célébré par un prêtre. L'essentiel du sacrement se trouve dans l'imposition des mains en silence, suivie de l'Onction faite avec l'Huile des malades bénie par l'évêque lors de la Messe Chrismale entouré de tous les prêtres et en présence des fidèles rassemblés. Le prêtre dit ces paroles : "N., par cette onction sainte, que le Seigneur en sa grande bonté, vous réconforte par la grâce de l'Esprit Saint" et la personne répond : "Amen". "Ainsi, vous ayant libéré de tous péchés, qu'il vous sauve et vous relève". "Amen".

Témoignages dans Notre-Dame du val Info :

janvier 2016 : « Jai demandé le sacrement des malades pour Thomas » et "Le sacrement de la consolation" ICI

février 2015 : "L’Onction des malades est une caresse de Jésus" et  "J'ai demandé à Dieu le réconfort" ICI