Messes

Samedi 27
18h30 Saint-Thibault
Dimanche 28
 9h30 Ferrières-en-Brie
11h00 Notre-Dame du Val

Agenda
Horaires des Messes

 

mod bulletin

Centre Pastoral
33 bd Thibaud de Champagne
77600 Bussy St Georges

Tél 01 64 66 39 92
Courriel

Marche interreligieuse du 10 décembre 2017 en soutien aux Rohingyas

A l’occasion de la journée internationale des Droits de l’Homme, le dimanche 10 décembre, la toute nouvelle Association de l'Esplanade des Religions et des Cultures organisait une marche pour exprimer son soutien fraternel aux populations discriminées et persécutées en Birmanie.

Ce sont près de 200 personnes, de toutes religions, qui ont marché ensemble, à Bussy-Saint-Georges, depuis la pagode lao Wat Vélouvanaram, jusqu’au passage Carter proche du RER, en soutien aux Rohingyas. Ces dernières semaines, plus de 600 000 (appartenant à la communauté musulmane) ont fui les violences en Birmanie et rejoint le Bangladesh voisin.

2017 12 10 15 02 47 mjf dsc09620   2017 12 10 15 17 08 JMF DSC06828

2017 12 10 15 18 34 JMF DSC06830   2017 12 10 15 20 26 JMF DSC06833

2017 12 10 15 27 31 JMF DSC06835   2017 12 10 15 28 17 JMF DSC06836

Elle s'est dirigée le long des lacs vers le RER de Bussy St Georges.

2017 12 10 15 34 27 mjf dsc09630   2017 12 10 15 44 08 mjf dsc09638

« Merci à tous ceux qui ont affronté le vent et le froid pour participer à cette Marche pour la Paix si symbolique. Nos différences nous enrichissent et même si nous ne parlons pas tous la même langue, nous avons tous le même langage, celui du cœur! » C’est ainsi que Claude Windisch, président de la communauté juive de Bussy et président de la l'Association de l'Esplanade des Religions et des Cultures accueille les participants, après la marche, à la salle Louise Weiss.

2017 12 10 15 44 48 JMF DSC06837

« Le bouddhisme est une religion de paix. Nous voulons montrer une autre image que celle de certains bouddhistes extrémistes birmans. » Keo Chantharangsy, représentant la pagode lao, résume, à travers des cartes, l’histoire de cette partie de l’Asie autour du golfe du Bengale : la colonisation, les forces politiques, les migrations…

2017 12 10 15 49 15 JMF DSC06842  2017 12 10 15 49 17 mjf dsc09642

 2017 12 10 16 01 27 JMF DSC06846  Et puis Sakina Kechirat explique le rôle du Collectif HAMEB (Halte Au Massacre En Birmanie) qui s’est formé afin d’informer et de sensibiliser sur les conditions de vie des minorités ethniques en Birmanie et notamment sur la communauté Rohingya, aujourd'hui considérée par l'ONU comme « une des minorités les plus persécutées du monde ».

2017 12 10 16 09 13 mjf dsc09643

 

 

 

« Le peuple Rohingya est digne, l’hygiène est précaire, il y a beaucoup d’enfants » témoigne Radoine Khorchi, bénévole de l’ONG Dignité Internationale. « Je veux voir la vie avec les yeux de ces enfants, avec leur sourire. Un humanitaire c’est un citoyen du monde. Ce que l’on veut, c’est leur venir en aide, leur donner le droit à la citoyenneté, à l’éducation. »

Le père Dominique Fontaine ajoute que le Secours Catholique a voté une subvention de 150 000 euros pour les réfugiés rohingyas au Bangladesh.

2017 12 10 16 12 39 mjf dsc09644

  2017 12 10 16 18 04 JMF DSC06854

A son tour, Yann Dubosc, maire de Bussy-Saint-Georges exprime ses vœux de paix dans le monde : «Aujourd’hui il peut se passer plein de choses dans le monde sans que personne ne s’en préoccupe. Qui sommes-nous si nous ne réagissons pas à ce qui se passe dans le monde ? En 2018, année de la Paix, montrons que nous pouvons vivre dans la paix.»

 2017 12 10 16 21 32 mjf dsc09646

2017 12 10 declaration communeAvant de se séparer, une déclaration commune a été lue par les représentants des religions, invitant à la paix, au respect, à la solidarité...

(voir -->).

2017 12 10 16 23 37 JMF DSC06857          

2017 12 10 16 29 33 JMF DSC06861

Voir également : article du journal Le Parisien du lundi 11 décembre 2017

Le Parisien 11 12 2017 Rohingyas