Notre-Dame du Val Info Septembre 2020

une.JPG


EDITO

Nous sommes le corps du Christ

Depuis les débuts de la crise du coronavirus, je pense souvent à cette phrase de St Paul : « Dieu a voulu qu’il n’y ait pas de division dans le Corps, mais que les différents membres aient tous le souci les uns des autres. Si un membre souffre, tous les membres partagent sa souffrance » (1 Corinthiens 12, 25-26).

C’est vrai, dans cette pandémie, nous nous sentons plus proches de tous ceux qui souffrent dans notre famille humaine. Dans ce grand corps planétaire, l’Eglise Corps du Christ a pour rôle d’être le Christ qui prend sur Lui les souffrances de tous. Dans notre communauté paroissiale, par une solidarité concrète et par la prière, nous portons le souci de ceux qui ont été ébranlés par les événements.

Avec l’Equipe d’animation pastorale, nous aimerions en cette rentrée proposer davantage les groupes de prière, dont celui de la prière mensuelle dans la vie du samedi matin. Nous aimerions proposer aux soignantes et soignants, qui ont été très mobilisés pendant la phase aigüe de l’épidémie, des groupes de parole, pour prier et lire l’évangile ensemble. Nous aimerions aussi créer des groupes de parole pour ceux qui vont perdre leur emploi dans les mois qui viennent : pour qu’ils puissent ne pas être isolés, se sentir écoutés, prier avec d’autres, découvrir grâce à l’Evangile partagé ensemble des ressources spirituelles pour traverser cette épreuve inattendue. Nous en reparlerons lors de la messe de rentrée du 13 septembre.

Pour renforcer notre fraternité mutuelle, l’EAP propose aussi durant tout ce weekend de rentrée une grande brocante au profit de l’extension de la maison paroissiale sur le parvis de Notre Dame du Val et une animation musicale dans l’église le dimanche après midi.

Bonne rentrée fraternelle. Demandons à l’Esprit Saint de nous apprendre à nous sentir vraiment « membres les uns des autres », comme dit St Paul, et de nous révéler les ressources spirituelles que porte l’Evangile dont nous avons à témoigner auprès des « membres souffrants du Corps ».

Père Dominique Fontaine

 

Journées européennes du patrimoine

 

Quand le Beau peut mener au Vrai

 

Un jardin
extraordinaire

  c19a160a-e1fe-4dbd-88d4-45ce2ededf29.JPG  

 

 

______________________________________________________________________________________________________________________

ACTUALITE

Journées européennes du patrimoine

Par Cong Dong Le

DSC09972.JPGComme tous les ans, les journées européennes du patrimoine reviennent le 19 et 20 septembre 2020. C’est le moment de profiter gratuitement de la richesse culturelle et patrimoniale dans le but « d’apprendre pour la vie » qui est le slogan de cette année. Nous participons à cet événement en proposant la visite de Notre Dame du Val (samedi 19 de 10h à 18h et dimanche 20 de 13h à 18h), mais aussi des églises de notre secteur dans la mesure des disponibilités locales. Par ailleurs, l’association de l’Esplanade des Religions et des Cultures dont la charte stipule le désir de connaître les religions et les cultures ainsi que celui de faire vivre les relations de fraternité a élaboré un programme très riche de rencontres et d’échanges. Le point d’orgue de ces journées sera le grand goûter où les plats typiques de différentes populations et pays seront offerts pour le grand plaisir du corps et de l’âme.

Voici le programme détaillé pour chacun des sites composant l'Esplanade des Religions et des cultures de Bussy St Georges (allée Montespan) :

Pagode Fo Guang Shan : samedi 19 et dimanche 20 de 10h à 18h, visite libre.

- Visites commentées du temple, salle d’exposition : 11h, 14h, 16h30.

- Atelier Thé et Chan, Origami : 13h-17h.

Pagode laotienne : samedi 19 et dimanche 20 : de 10h à 19h.

Mosquée Tawba : samedi 19 et dimanche 20 de 14h à 19h.

Synagogue : dimanche 20 de 14h à 19h.

Pour l'église Notre Dame du Val, 33 boulevard Thibaut de Champagne : samedi 19 de 10h à 18h, et dimanche 20 de 13h à 18h, comme il a été dit plus haut.

En fonction du thème « Apprendre pour la vie », un questionnaire pour les jeunes et pour les moins jeunes permettra à tous de découvrir des aspects originaux de chacune des religions (y compris de l’hindouisme, dont la communauté va construire un temple sur l’Esplanade l’an prochain). Grand goûter des saveurs de toutes les cultures dimanche 20 à 16h30 sur le parvis de la pagode Fo Guang Shan (gratuit).

 

Ouverture des autres églises pour les Journées du Patrimoine des 19 et 20 septembre

Bussy St Martin : dimanche de 11h à 19h (à 16h30 spectacle clown, conférence, trio flûte, piano, nez rouge)

Chanteloup : samedi 10h30-18h30, dimanche 8h30-18h30

Collégien : samedi et dimanche 10h-20h

Ferrières : dimanche 15h30-18h30

Gouvernes : samedi et dimanche de 14h à 18h

St Thibault : samedi et dimanche de 10h à 18h

 

Chemin de prière, la reprise

pri%c3%a8re.jpgAmis de prière, après une trêve forcée due à la pandémie, nous sommes heureux d’être conviés à la reprise du chemin de prière le samedi 10 octobre 2020 à partir de 10 h à l’Oratoire. Venez comme vous êtes, avec vos joies, vos peines, vos soucis, vos espoirs et surtout votre disponibilité du cœur et de l’esprit. Les nouveaux seront accueillis et un rappel de méthode sera fait pour les mettre dans le bain. N’ayez pas peur car tout est possible et les anciens vous le confirmeront. Nous allons prier ensemble à partir d’un texte biblique, souvent c’est l’évangile du dimanche qui suit. Alors, à samedi le 10 octobre, à l’oratoire, entre 10h et midi.

 

 

Scouts et guides ... Toujours prêts !

Le groupe des Scouts et Guides de France de Bussy a réussi à organiser les traditionnels camps d'été, qui auraient bien pu être annulés à cause du la pandémie. Les "chemises rouges" et les "chemises bleues" ont pu passer 15 jours à Jambville, où ils ont construit une immense halle en rondins. Les "chemises oranges" ont fait leur camp en restant sur place mais en vivant une belle semaine de scoutisme. Les plus petits, les farfadets, ont fait leur camp juste avant la rentrée.

 

73a800fa-8040-4e12-8211-f3b259b6e517.JPGf7c39ce8-d410-4c32-b849-81e4f2cd40da.JPG

 

68e3e1cb-b819-4979-a60c-0ae56c03a2ac.JPG

71f47077-0d21-45fa-b6d9-3e9cd6bb85be.JPG

 

Interview - Quand le Beau peut mener au Vrai

Par Cong Dong Le

Auteur de la statue « Le rêve de la mère » placée au rond-point de Saïgon à Bussy St Georges, Vu Dinh Lam est un artiste discret mais néanmoins prolifique. Rencontre d’un paroissien dont l’art, et spécialement l’art sacré est un héritage familial qu’il met au service de ceux qui désirent atteindre l’invisible par la beauté visible. 

VU-DINH-LAM_Bas-relief-LAVANG%20(002).jpg

Cong-Dong Le – Merci de m’inviter ici, dans votre salon, au milieu de vos œuvres. Difficile d’aborder toutes vos œuvres faute de temps. Donc, si c’est possible, un petit mot sur « Le rêve de la mère » œuvre très connue de nos habitants.

Dinh Lam Vu – C’est le fruit d’une convergence de bonnes volontés entre ceux qui veulent une simple stèle de souvenir de la présence des boat people sur le sol de Bussy et l’envie de l’artiste qui préfère installer quelque chose de beau et de positif pour le futur. A la fin, ce n’est donc pas un triste souvenir de ces personnes qui ont dû laisser leur pays lointain, prendre des risques monumentaux pour traverser l’océan, puis livrer un combat quotidien pour s’intégrer. Au contraire, ce sera le début de réalisation du rêve de la mère, toute prête à offrir son enfant à ce pays choisi pour qu’il puisse prendre son envol. C’est la reconnaissance pour un peuple qui a permis à une nouvelle génération de se sentir chez soi ici et maintenant, puis dans les années à venir. Ce message donne tout son sens quand l’on sait que le rond-point se situe à proximité des écoles et des gymnases où la nouvelle génération, passant tous les jours sous l’ombre de la statue, peut être consciente de cette chance inouïe.

C-D – C’est presque un programme de vie, n’est-ce pas ? Cependant, au vu des œuvres exposées dans cette salle, j’ai l’impression que vous avez un léger penchant pour l’art sacré, surtout l’art chrétien ?

D-L – Vous avez vu juste. Je suis la troisième génération d’une famille qui fabriquait des objets de culte propres aux églises ou aux monastères. Ma famille pendant plusieurs années était un des principaux fournisseurs de statues qui ornaient les églises du Viet nam. Au vu des circonstances pratiques, depuis mon arrivée en France, ce métier que j’aime tant se voit relégué à la simple passion du dimanche. Néanmoins, j’ai pu, quand il y a eu des commandes, réaliser quelques œuvres surtout aux Etats-Unis en mélangeant le savoir-faire reçu de nos anciens avec les techniques nouvelles. Ce sont pour la plupart des temps, des statues de la Sainte Vierge ou des bas-reliefs relatant des scènes bibliques ou la vie des saints. J’essaie dans ces cas d’introduire quelques éléments modernes qui souvent ne sont pas tout à fait compris et acceptés. Mais cela vient, il faut du temps… Maintenant, à l’approche de la retraite, je consacrerai tout mon temps et toute mon énergie à vivre ma passion pour l'art sacré et à la faire partager par le plus grand nombre possible.

C-D – Parlez-moi de ce bas-relief que vous avez offert à Notre Dame du Val ?Poster_Le-R%c3%aave-de-la-M%c3%a8re%20(002).jpg

D-L – C’est une représentation de facture classique de Notre Dame de Lavang du Viet nam. C’est la Madone la plus vénérée de notre pays. Selon la tradition, Elle est apparue pour consoler les fidèles qui se cachaient au fond de la jungle pour fuir la persécution. Je l’ai présentée portant Jésus d’une façon affectueuse et protectrice comme si elle était en train de nous protéger comme ses enfants. J’espère que celui ou celle qui se trouve devant ce bas-relief pour prier va oublier très vite l’aspect historique pour ne voir que Notre Mère à tous, sans distinction de nos propres origines. La beauté de l’art sert de déclic pour arriver à une réalité plus profonde qui touche directement l’âme. Et c'est là que survient le miracle : on ne prie pas devant la statue de Notre Dame, mais on prie Notre Mère . Le Beau contribue à rendre l’âme plus disponible pour approcher le Vrai.

 

(Ce bas-relief, ici en photo avec son auteur, sera sera présenté à une souscription  au profit de l'extension de la Maison paroissiale dans quelques mois avec d'autres objets offerts par l'artiste)

 

______________________________________________________________________________________________________________________

PAGE des JEUNES PAJ.png

 

La rentrée c'est aussi au caté!

Par Annick Wilson

La rentrée scolaire rime avec la rentrée du caté ! Et cette année, nous vivons cette période dans un contexte particulier qui suscite en nous diverses788311ea-fcc5-42cd-b1c1-d68320cf6875.JPG préoccupations.

Durant le confinement, bousculés par ces questionnements et grâce à l’implication des parents, les enfants ont pu poursuivre leur cheminement. Ensemble, nous avons réussi à garder le lien qui unit notre communauté, malgré la distance.

Le caté nous offre un autre éclairage sur notre quotidien, la possibilité de s’émerveiller du monde qui nous entoure, apprendre à voir le miracle de la Vie malgré les difficultés, découvrir la Bonne Nouvelle de Jésus, grandir sous le regard de Dieu, se faire des copains, partager ses questions.

C’est aussi l’occasion de rencontrer une communauté chrétienne, des personnes habitées par la même joie d’être chrétien. C’est ainsi qu’à Notre Dame du Val, le potager initié par les enfants durant le carême dernier dans l’église est devenu un beau jardin partagé où poussent actuellement de beaux fruits et légumes, avec l’aide de paroissiens attentionnés.

Pour vivre et partager des temps forts avec vos enfants, venez nous rencontrer durant les permanences d’inscription les 5, 9, 12 septembre, et tout au long de l’année. Vous êtes attendus !

 

 Une après-midi festive avec les enfants du Secours Catholique

 Par Nicole Amiot

Le 25 juillet, une vingtaine d'enfants accompagnés de leur maman et des bénévoles du Secours Catholique se sont retrouvés à Notre-Dame du Val le temps d'un après-midi pour une animation musicale avec Jean-François Hoël, compositeur de musique de film et musicien bruiteur.

sc.pngL’artiste commence par présenter son travail de bruiteur à partir d’objets du quotidien ou tout droit sortis de nos poubelles, ce qu’il fait d’ailleurs, il sort de sa poubelle, une boîte d’œufs et fait de la musique avec, il joue aussi avec une bouteille vide, un tuyau d’arrosage, un balai, un ballon de baudruche avec lequel il accompagne en musique l’Ave Maria. L’effet est bluffant.
Avec des instruments très hétéroclites, il joue des musiques de film. Nous reconnaissons La panthère rose, Harry Potter, James Bond, Le Parrain …
Nous voyons des petites vidéos présentant le travail du bruiteur, l’artiste fait le bruitage d’un fil muet qui représente un homme assis sur un banc qui commence par essuyer ses lunettes et qui ensuite se tire une balle dans le pied et hurle de douleur, beaucoup de rires dans la salle.

Nous passons ensuite à la partie atelier manuel. Nous découpons des bouteilles plastiques et nous utilisons aussi les boîtes de conserve et la ficelle.
Puis nous utilisons ce que nous avons construit pour retrouver avec les bouteilles le bruit de la pluie plus ou moins forte. L’artiste est le chef d’orchestre et ensuite ce sont des enfants qui jouent ce rôle.sc2 fmt

Les enfants participent volontiers et malgré les masques, les sourires sont visibles sur les visages.
Avec les boîtes de conserve percées d’un trou dans lequel on a passé une ficelle, les enfants imitent le bruit des grenouilles et font ainsi le bruitage d’un petit film d’un étang à la tombée de la nuit quand les grenouilles sortent de l’eau.Ensuite avec des entonnoirs qu’ils frappent au sol, les enfants font le bruitage d’une vidéo montrant une calèche tirée par des chevaux et filant à travers la campagne.
L’artiste termine en reprenant les musiques de film avec ses drôles d’instruments.

Tout le monde a passé un bon moment.
L’après midi se termine par la remise de cadeaux aux lauréates du concours de dessin durant le confinement.
Et enfin le goûter est distribué à chacun : brique de boisson, madeleine, barre chocolatée et confiserie.
Puis après cela, chacun rentre chez soi avec un peu de soleil dans le cœur après ces bons moments où la crise sanitaire nous a semblé lointaine
.

 

 

 

______________________________________________________________________________________________________________________

 VIE PAROISSIALE


LIVRE  
   Les cathos n'ont pas dit leur dernier mot par Isabelle de Gaulmyn, éditions Bayard (janvier 2020).

Par Jean Dupuis

livre.jpgVoici un livre qui souffle un vent d'optimisme. Isabelle de Gaulmyn, rédacteur en chef au journal « La Croix » ne méconnaît pas la crise actuelle de notre Eglise : chute de la pratique, effondrement du nombre de prêtres, révélations d'abus de pouvoir et abus sexuels commis depuis des décennies par des membres du clergé.

Mais elle ajoute que sous les cendres il y a une flamme qui ne s'éteint pas : celle des catholiques résolus à vivre la grâce de leur baptême. Ils sont présents dans la société non pas pour commander ou condamner, mais pour accueillir, soulager, servir. Voici quelques exemples.

Les moines de l'abbaye cistercienne de Notre Dame des Neiges, en Ardèche, accueillent toute personne avide de faire une pause. Ils ne cherchent pas à convertir, mais ils impressionnent par la cohérence de leur vie et leur paix intérieure.

Anne Lecu est médecin à la prison de femmes de Fleury-Merogis, et aussi religieuse. Elle est animée par l’espérance chrétienne qui prend en compte les drames de la vie et le poids de la souffrance. Le christianisme est une espérance portée par Jésus-Christ, car après le vendredi saint il y a le jour de Pâques !

Gilles Rebêche, personnalité débordant d'idées et de générosité, et diacre du diocèse du Var, a créé un réseau d'abris où les plus démunis sont accueillis et leur dignité reconnue.

Il y a aussi le courageux responsable du Secours Catholique à Calais au moment de la « jungle » (Vincent De Conninck), un ancien président imaginatif du mouvement des dirigeants chrétiens d'entreprises (Gilles Royer), la promotrice d'une société d'urbanisme novateur (Thérèse Lebrun), un avocat habité par l'idéal de liberté (François Sureau), et encore beaucoup d'autres, dans d'autres domaines.

Ces catholiques ont un idéal commun : suivre l'exemple de Jésus-Christ qui n'a pas jugé mais aimé. Certes ils se trouvent parfois aux frontières de l'Eglise dont ils supportent mal certains cadres, mais ils sont au centre de l’Église du Christ, car avant d'être une institution l'Eglise est un foyer d'amour qui rayonnera toujours.

PS : la bibliothèque possède un livre d'Anne Lecu, « Des larmes », et un livre de Gilles Rebêche, « le Service des Tables »).

 

"Eglise verte"

logo-eglise-verte-1080x675-1080x540.jpg




39dbdebe-d17b-4c80-8241-0cef800a755c.JPG

Les évêques de France viennent d'inaugurer un nouveau magazine gratuit, accessible en ligne : un "Webzine
" qui a pour titre une phrase du pape François de l'encyclique "Laudato si": " Tout est lié ", disait-il en reliant nos comportements personels, sociaux, nos responsabilités envers les plus fragiles tout comme en faveur de l'environnement. Accessible, facile à lire, à écouter avec des interviews, ou à regarder avec les " Clips de la Vidéo du Pape ".

Retrouvez le Webzine " Tout-est-lié " sur https://toutestlie.catholique.fr/

Et en bonus, pour ce mois de septembre consacré à la prière pour la Création, ne manquez pas la rubrique " Saison de la Création "

 

Un jardin extraordinaire

Notre jardin paroissial, lancé fin juin, a bien passé l’été, grâce aux plants et aux graines apportées par des paroissiens. Plusieurs se sont relayés pour arroser durant la canicule et les quelques pluies ont fait le reste. Le rosier Madeleine Delbrêl a produit de magnifiques roses, on a pu donner à des personnes du Secours Catholique les premières tomates cerises et des radis.

c5b1c3ea-d7b6-4dc0-a60b-391627ea4395.JPG

 IMG_8975.jpg

 

Interview - Un week-end de rentrée les 12 et 13 septembre avec une grande brocante

Par le Père Dominique Fontaine

La rentrée paroissiale sera marquée cette année par une grande brocante devant Notre-Dame du Val samedi après midi et dimanche 12 et 13 septembre, afin de récolter des fonds pour l’extension de la Maison paroissiale, avec la messe de rentrée et une animation musicale durant l’après-midi du dimanche. Le Père Dominique a demandé à Sylvie et Arnaud, membres de l’EAP, de nous expliquer.

 

Le brocabrac de la rentrée

70a0e6ab-5a7b-4c4f-97f6-3821d4e031f2.JPGD. Fontaine - Comment as-tu eu cette idée de lancer une brocante ?

Sylvie Leleu – J’avais déjà organisé des brocantes dans d’autres paroisses et j’avais remarqué que ça aidait beaucoup à l’animation de la paroisse, et qu’au fil des années ça marchait de mieux en mieux. Comme nous continuons à chercher des fonds pour l’extension de la Maison paroissiale, dont la construction va enfin commencer dans quelques mois, j’ai pensé que ce serait un bon moyen.

Je suis ravie des dons que les paroissiens nous ont apportés. Nous aurons une brocante de qualité. Nous avons reçu des bijoux, du matériel de sport, de la très belle vaisselle, de beaux bibelots, des jouets, de l’électroménager, des livres, des vêtements, etc. Il y a de quoi satisfaire tout le monde.

DF : As-tu fait cela toute seule ?

SL : Oh non, il y a toute une équipe qui aide à trier et préparer les objets. Des gens que je ne connaissais pas sont venus aider ou se proposent pour installer et tenir les stands. Je suis contente car ça crée des liens nouveaux entre paroissiens.

DF : Comment cela va-t-il se passer ?

SL : Le « Brocabrac » sera ouvert le samedi de 14h à 18h et le dimanche de la fin de la messe à 18h. On occupera le parvis de l’église et les deux parkings, il y aura donc de l’espace pour respecter les distances. On mettra du gel sur chaque table : les gens devront se laver les mains avant de toucher les objets. On fera vraiment attention à respecter les mesures de sécurité. On aura la possibilité de se restaurer, grâce à un barbecue, les scouts prépareront des crêpes. On invite ceux qui le veulent à faire et offrir des gâteaux. Et si c’est un succès, pourquoi ne pas créer une tradition pour la suite ?

L’animation musicale du dimanche après-midi

DF : Je me souviens que tu m’avais parlé de cette idée il y a déjà longtemps.DSC00755_groupeJazz.JPG

Arnaud Ayina : Oui, j’en rêve depuis un moment. A Bussy, nous sommes des chrétiens joyeux. Dans nos messes, la musique et les chants sont très importants et nous permettent de dire à Dieu et aux autres notre joie d’être chrétiens et de pouvoir vivre une vraie communauté. Dans la crise sanitaire actuelle, on a vraiment besoin de retrouver des moments de joie communicative. Mon idée c’est de prolonger l’Eucharistie par la musique et le chant. Certains, dont beaucoup de jeunes, aiment jouer de la musique, d’autres chanter, d’autres communier à la musique en l’écoutant.

DF : Comment cela va-t-il se passer ?

AA : Après la fin de la messe, nous continuerons à rester ensemble dans une ambiance festive. On aura un micro ouvert : Tous ceux qui le voudront pourront pousser une chanson, ou en proposer. On improvisera l’accompagnement. Il y aura aussi des musiciens et animateurs de chants qui pourront intervenir dans les temps morts. On pourra librement rester écouter dans l’église, faire un tour au brocabrac ou aller manger une saucisse ou une crêpe, etc.

Et si ça marche bien, comme pour la brocante, je serais heureux que cette expérience se renouvelle dans les prochaines années.

 

_____________________________________________________________________________________________________________________

AGENDA

 

Pensez-y !brocante.jpg

Week-end 12-13 - Rentrée paroissiale.

Brocante (14h-18h samedi, 9h-18h dimanche).

Animations musicales dans l'église dimanche après-midi.

 

Mercredi 2 septembre
Samedi 5 Septembre
Mercredi 9 septembre
Inscriptions au caté et aumônerie-collège-lycée
de 10h à 12 h , de 15h à 17h à NDV

Jeudi 10 septembre
Réunion des EDC
(Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens)
à 20h

Equipe de proximité de Collégien
à 20h30 à l'église

Samedi 12 septembre
Session diocésaine
Formation des animateurs d'Aumônerie
départ Bussy 8h

Samedi 12 septembre
Inscriptions au caté et aumônerie-collège-lycée
de 10h à 12 h , de 15h à 17h à NDV

Vendredi 18 septembre
Rentrée aumônerie 6eme
de 19h-21h

Samedi 19 septembre
Réunion du groupe Regain (personnes séparées ou divorcées)
à 20h

Week-end 19-20 septembre
Journées européennes du Patrimoine
(Eglises ouvertes cf NDV Info page 2)

Dimanche 20 septembre
Concert de l'association Amici d'Italia
Eglise St. Georges (Bussy village)
de 16h à 17h30

Vendredi 25 septembre
Rentrée Aumônerie 5ème
de 19h à 21h

Samedi 26 septembre
Rentrée du groupe Scout
de
17h30 à 20h à NDV

Confirmation des adultes à la cathédrale de Meaux
à 19h

Dimanche 27 septembre
1ères Communions
à 11h lors de la messe à NDV

Jeudi 1er octobre
AG de l'Association des Parents de l'Aumônerie (APEABE)
à 20h30 à NDV

Vendredi 2 octobre
Rentrée Aumônerie 4ème-3ème
de 19h à 21h

Samedi 3 octobre
Rentrée Aumônerie lycée
de 19h à 21h


Horaires des messes

Les messes en semaine :
Mardi et jeudi 19 h 00 N.D. du Val
Mercredi 18 h 30 N.D. du Val
Chaque vendredi à 12h15
En période scolaire :
Centre Scolaire Maurice Rondeau
Hors période scolaire :
Oratoire Notre Dame du Val

Adoration eucharistique:
Jeudi 19 h 30 N.D. du Val
Vendredi 15 h N.D. du Val

Samedi 5
18 h 30 Saint-Thibault

Dimanche 6
9 h 30 Gouvernes
11 h 00 N.D. du Val

Fête de la Nativité de Marie
Mardi 8
19 h 00 N.D. du Val

Week-end de rentrée paroissiale
Samedi 12
18 h 30
Montévrain

Dimanche 13
9 h 30
Pas de messe
11 h 00 N.D. du Val

Samedi 19
18 h 30 Collégien

Dimanche 20
9 h 30
Pas de messe
10 h 30 N.D. du Val

Samedi 26
18 h 30 Ferrières en Brie

Dimanche 27
9 h 30
Bussy-Saint-Martin
11 h 00 N.D. du Val
1ères Communions

Samedi 3
18 h 30 Saint Thibault
1ères Communions

Dimanche 4
11 h 00 N.D. du Val
Messe de rentrée de l'Aumônerie
Professions de Foi

Samedi 10
18 h 30
Montévrain
1ères Communions

Dimanche 11
11 h 00 N.D. du Val
Messe de rentrée du caté
avec 1ères Communions

 

______________________________________________________________________________________________________________________

Un temps pour prierfun%c3%a9raille.JPG

« Pourquoi avez-vous peur ?

N’avez-vous pas encore la foi ? ».

Le début de la foi,
c’est de savoir qu’on a besoin de salut.
Invitons Jésus dans les barques de nos vies.
Confions-lui nos peurs, pour qu’il puisse les vaincre.

Voici la force de Dieu : orienter vers le bien
tout ce qui nous arrive, même les choses tristes.
Nous avons une espérance : par sa croix,
nous avons été rénovés et embrassés
afin que rien ni personne ne nous sépare
de son amour rédempteur.

Le Seigneur nous exhorte de sa croix
à retrouver la vie qui nous attend,
à regarder vers ceux qui nous sollicitent,
à renforcer, reconnaître et stimuler
la grâce qui nous habite.

Embrasser la croix, c’est trouver le courage
d’embrasser toutes les contrariétés du temps présent,
en abandonnant notre soif de possession,
pour faire place à la créativité
que seul l’Esprit est capable de susciter.
Étreindre le Seigneur pour embrasser l’espérance,
voilà la force de la foi,
qui libère de la peur et donne de l’espérance.

Je voudrais vous confier tous au Seigneur,
par l’intercession de la Vierge,
étoile de la mer dans la tempête.
Que descende sur vous,
comme une étreinte consolante, la bénédiction de Dieu.
Seigneur, bénis le monde,
donne la santé aux corps et le réconfort aux cœurs.
Et nous, nous nous déchargeons sur toi
de tous nos soucis, car tu prends soin de nous.


 

En cette rentrée ;
cette méditation sur la tempête apaisée
par le Pape François le 27 mars dernier,
seul sur la place St Pierre,
peut nous aider dans notre prière personnelle
et en groupes.

______________________

N’ayez pas peur"
(Matthieu 28-5)
_____________________