Messes

Messes de semaine:
mardi, mercredi et jeudi à 19h à N.D du Val
vendredi à 12h15 au Centre scolaire Maurice Rondeau

 

DECEMBRE

Samedi 4
18 h 30 Saint Thibault

Dimanche 5
11 h 00 N.D. du Val

 

Agenda
Horaires des Messes

 

mod bulletin

Centre Pastoral
33 bd Thibaud de Champagne
77600 Bussy St Georges

Tél 01 64 66 39 92
Courriel

baptême des enfants de 4 à 7 ans


Préparation au baptême des enfants de 4 à 7 ans

 (Article paru dans le bulletin Notre-Dame du Val Info d'avril 2012)

Anne-Christine Méreau a pris en charge depuis cette année la préparation au baptême des enfants âgés de 4 à 7 ans, à la suite d’Annick Vautrin. NDVInfos l’a rencontrée pour lui poser quelques questions.

NDVInfos : Beaucoup d’enfants sont baptisés très jeunes mais quelques uns le sont entre 4 et 7 ans. Pour quelles raisons les parents demandent-ils le baptême pour leur enfant plus tardivement ?

Anne-Christine : C’est un choix personnel des parents. Cela peut être lié à des problèmes d’organisation pour des familles qui sont très mobiles, qui viennent des quatre coins de la France, qui ont du mal à trouver une date qui permette aux membres de leur famille d’être présents au baptême ; ou bien c’est pour regrouper les baptêmes de tous les frères et sœurs d’une même famille … Pour le premier semestre de cette année 2012, il y a 11 enfants de 4 à 7 ans pour lesquels les parents ont demandé le baptême.

NDVInfos : Comment se passe la préparation de ces jeunes enfants ?

20124_bapteme4-7Anne-Christine : Entre 4 ans et 7ans les enfants commencent à comprendre des choses mais bien sûr leur éveil et leur degré d’attention ne sont pas les mêmes ! Pour les préparer à rencontrer Jésus et à recevoir le sacrement du baptême, deux rencontres d’une durée d’environ 1h leur sont proposées, à une ou deux semaines d’intervalle (pour que les enfants n’aient pas le temps de trop oublier), en présence d’un ou des deux parents. Les dates des rencontres sont déterminées en fonction des dates des baptêmes. On essaye de constituer un petit groupe d’enfants parce que les échanges sont plus riches à plusieurs. Malheureusement, en fonction des inscriptions, il peut n’y avoir que 2 enfants dans un groupe et d’autres fois 6 … et il est rare que les âges soient homogènes … mais chacun peut s’exprimer avec les mots de son âge, ils ont un cœur d’enfant et on arrive parfois à entendre une vraie « profession de foi », ce qui est assez extraordinaire. Ils voient les choses de façon bien moins compliquée que les adultes !
20124_bapteme3Certains arrivent aussi sans aucune connaissance de Jésus, sans savoir ce qu’est une église, et ils ont tout à découvrir ce qui nous rappelle cette phrase de Jésus « Laissez venir à moi les petits enfants » (Marc 10). Il faut donc s’adapter et choisir les mots, voire reformuler plusieurs fois, pour faire découvrir Jésus, le baptême et le lieu église où sera célébré le baptême, le signe de croix, choisir aussi des petites activités à leur faire réaliser (planter des graines, mimer une histoire, chanter), leur donner des responsabilités une fois à la maison (arroser les graines plantées, parler à Jésus, colorier les dessins de leur livret de préparation).

NDVInfos : Vous dites que les parents assistent aux rencontres, quel rôle leur demandez-vous de jouer ?

Anne-Christine : Les parents sont partie prenante de cette préparation, de cet « éveil à la foi » qui doit continuer une fois les rencontres terminées. C’est pourquoi ils sont invités à installer un petit coin prière dans la maison, et des livres pour enfants leur sont recommandés pour les aider à parler de Jésus à leur enfant. Ils sont également invités à accompagner leur enfant aux rencontres d’éveil à la foi proposées par le Secteur Pastoral. L’engagement qu’ils prennent, en faisant baptiser leur enfant, de lui faire découvrir la vie chrétienne commence tout de suite.

NDVInfos : et pour vous, Anne-Christine ?

Anne-Christine : Je dirai que la « fraîcheur » des enfants lorsqu’on leur parle de Jésus, la façon dont ils reçoivent ce que l’on dit, la sensation de voir un lien d’amitié se tisser entre l’enfant et Jésus parce qu’ils ont envie de le rencontrer sont des moteurs pour assurer cette préparation. Quand des parents sont réellement partie prenante de cette préparation et que l’on sent que quelque chose se passe en famille, que ça va continuer, cela encourage à y revenir… Revenir, parce que je me suis occupée de préparer de jeunes enfants au baptême, sur le secteur, il y a une bonne dizaine d’années déjà ! Après quelques années consacrées à une activité, je trouve qu’il est bon de prendre un temps de recul, de réfléchir et de se renouveler !