Notre-Dame du Val Info Decembre 2019

VERSION IMPRIMABLE

visages%20migrants.jpg

 
EDITO

 

Greffés au Christ

Quand arrive l’hiver, il n’y a plus d’expulsions locatives. « Sauvés par le thermomètre », peuvent dire les plus à l’étroit dans leur logement trop insalubre, trop exigü, ou trop cher ! C’est le moment d’une grâce momentanée, en attendant les beaux jours. Mais...

Pas pour messire Joseph de Nazareth, charpentier de son état, chargé de famille avec une épouse à toute extrémité. Toute davidique que soit sa lignée, elle ne le sauve pas de la logique sonnante et trébuchante du propriétaire harpagon du caravansérail de Bethléem : « Dehors ! ».

Et c’est dehors que naîtra le Sauveur des hommes… mais qui n’a pas été « sauvé par le thermomètre ». Jésus naît à l’intempérie. Sa mère est refoulée en banlieue. Son père est pour les bons citoyens un va-nu-pieds sur les chemins. La Sainte Famille se rassemble dans un enclos dédié aux animaux. On connaît la suite : une naissance, une étoile, des bergers, des mages, les chants des anges, le silence de Marie. Noël.

Notre évêque nous envoie sa lettre pastorale. Dans la suite du Synode, il poursuit le développement de l’appel que relaye notre église diocésaine : cette année 2020, c’est « Greffés au Christ ». Dans cette exhortation qui donne de l’allant aux diocésains que nous sommes, nous voilà reliés et rattachés, et même entés sur la sève vivante de l’Évangile nouveau-né. Quand on est greffé, normalement, on ajoute aux qualités de la racine les qualités propres du greffon ; et l’un et l’autre se trouvent enrichis. Nous le comprenons, nous qui, vivant à Bussy et ses environs, venons de familles enracinées de longue date et de familles-greffons arrivés ces derniers temps. Par chance, cette racine a dit « bienvenue !» aux nouveaux, et non « dehors ! » comme jadis un hôtelier à la Sainte Famille.

Alors, greffés au Christ, parcourons ces pages qui nous racontent le repas fraternel du 17 novembre, les projets des jeunes 18-30 ans, les nouvelles des 1000 ans de l’Église de Lagny, les efforts financiers pour le denier et le projet de construction, et bien d’autres réalités de notre paroisse. Bonne lecture. Bon avent. Bon Noël.

Père Michel Besse

 

 

Le point sur le projet d’extension de Notre Dame
du Val

    P1020263.JPG   

A lire : l'éblouie de Dieu

 

 

______________________________________________________________________________________________________________________

ACTUALITE

Un grand moment de communion 

Par Cong Dong Le

 

Par le hasard du calendrier, encore une fois, la journée mondiale des pauvres tombe le même jour que celle du Secours Catholique. Voici comment notre communauté a vécu cet évènement.

22%20-%20IMG_1889.jpgCe dimanche du 17 novembre, la journée nationale du Secours Catholique est aussi et pour la troisième fois, celle01%20-%20IMG_1862.jpg des pauvres proposée par le Pape François pour pouvoir « pratiquer une charité non hypocrite ».

Dans une église ornée spécialement des panneaux relatant l’état actuel de la pauvreté en France ainsi que les activités diverses et variées du Secours Catholique afin de remédier un peu à cette injustice sociale, les fidèles sont appelés par les chants et les textes à ouvrir leur porte et leur cœur à cette question du Seigneur : « Où est ton frère ? ». Dans son homélie, Père Dominique, reprenant le message du pape, met le doigt sur la grande maladie de notre temps : l’indifférence envers les autres qui nous conduit sans le savoir à une sorte d’arrogance envers nos frères jusqu’à les exclure de notre vie. C’est le cas des nouveaux esclavages, des jeunes03%20-%20IMG_1876.jpg dont l’accès au travail est refusé, des migrants laissés pour compte dans la misère et même dans une mort atroce. Notre façon de répondre est de persévérer dans nos paroles et nos actions de tous les jours envers tous ces pauvres de Dieu. Et le Secours Catholique avec ses bénévoles et sa présence, nous invite à nous rallier à ce mouvement. Pour concrétiser cet effort de persévérance, nous sommes invités à participer à un repas fraternel dressé dans le chœur même de l’église. Organisé par le Secours Catholique avec l’aide effective de ses bénéficiaires plusieurs jours auparavant, servi par les scouts et les bénévoles de notre communauté, plus de 250 convives ont vécu un grand moment de communion. Les tables sont dressées dans des couleurs qui apportent fraîcheur et gaîté. Le mélange se fait timidement au début, mais avec le temps s'effacent toutes disparités apparentes : jeunes et âgés, paroissiens et invités, européens, asiatiques, africains… La nourriture est digne d’un grand banquet. Il est impossible de citer tous les mets faute de place. A la question : « Où est ton frère (ou ta sœur) ? », je peux répondre : « Voici ma sœur » en m’approchant de cette grand’mère qui, malgré son régime alimentaire spécifique, tient à venir manger avec nous. C’est le cas aussi de cette jeune mère musulmane toute souriante12%20-%20DSC_0345.JPG sous son voile qui s’occupe à donner à manger à son bébé sans interrompre sa discussion avec ses voisins. Ou encore d’un ancien élève du cours de français qui nous raconte une histoire drôle en toute finesse. Je ne peux pas ne pas citer ce jeune homme de 62 ans, grand handicapé moteur, qui sur ses béquilles, a fait un long parcours de Bussy St Martin à Notre Dame du Val pour assister à cette fête. Très digne dans son costume 3 pièces, « sapé comme jamais ! », il est présent pendant toute la messe adossé à un des piliers de l’église, ne pouvant pas s’asseoir. Discutant avec les bénévoles du Secours Catholique, il raconte ses malheurs depuis 15 ans sans l’ombre d’un reproche quelconque. Toujours souriant, il nous accueille les uns les autres avec une sérénité irréprochable. Il a su cultiver un bonheur certain dans sa situation et cela se voit de l’extérieur. Discutant avec lui, on sent passer une sorte d’humanité qui peut faire perdre notre indifférence voire notre arrogance. Le pape François décrit cet état comme suit : quand un pauvre frappe à la porte, il faut l’écouter pour « sortir de notre égo ». En regardant les photos de cette journée, espérons que chacun puisse trouver un peu de cette humanité sans frontière qui nous incite à sortir de nous-mêmes.

 

repas partagé

 

Le point sur le projet d’extension de Notre Dame du Val

Par Matthieu Cuvelier

Le panneau de permis de construire pour l’extension du centre pastoral trône depuis un moment devant Notre-Dame du Val. La carte des 20 ans de l’église date de décembre dernier, alors vous vous demandez peut-être où en est finalement ce beau projet.

37654.jpgJe voudrais d’abord rappeler le contenu initial du projet que nous avions fixé pour le permis de construire :

Créer un véritable espace d’accueil convivial avec salle d’attente et bureaux ; agrandir la grande salle (augmenter la capacité de 80 à 200 personnes), avec une desserte associée ; bénéficier d’une salle de réunion de taille intermédiaire de 40 personnes ; créer deux salles de réunion supplémentaires accessibles depuis l’extérieur ; créer un bureau pour les permanents en pastorale avec 2 postes de travail et un espace de réunion ; créer des espaces de rangement ; créer des bureaux pour les prêtres dans l’espace privé à l’étage, une chambre d’ami et un espace pouvant accueillir un séminariste, un autre prêtre ou un couple de permanents. Il s’agissait aussi de rendre l’oratoire visible et accessible du parvis avec la création d’une chapelle. Nous voulions aussi améliorer la sécurité de l’ensemble : fenêtres du rez de chaussée, accès au toit, clôtures.

Nous avons déjà réalisé le sas d’entrée qui a été bien utile l'hiver dernier ainsi que cet été lors des fortes chaleurs, mais pour le reste rien de perceptible aujourd’hui… Le dossier de l’extension du centre pastoral avance pourtant, dans l’ombre des mises au point nécessaires entre un dossier de permis de construire et un dossier de consultation des entreprises. Le travail que nous réalisons avec le maître d’œuvre d’exécution qui a été retenu, Benoît Leclerc, nous oblige à reprendre dans le détail la fonctionnalité que nous attendons de ce centre pastoral pour répondre aux besoins et aspirations d’aujourd’hui et de demain. C’est une bonne chose et une étape nécessaire, mais c’est un travail qui prend du temps.

La souscription n’a cependant pas avancé de manière significative ces deux dernières années ; peut-être attendez-vous de voir les travaux commencer. Ce sera sûrement chose faite en 2020, mais il faut nous mobiliser dès à présent. Le diocèse nous a déjà bien aidés dans le financement du projet, mais ses finances ne sont pas florissantes, loin s’en faut. C’est à nous de nous mobiliser, pour nous, pour nos enfants et petits-enfants.

Nous vous ferons une présentation plus complète du projet lors de la messe du 15 décembre prochain.

Les dons pour l’extension sont déductibles des impôts sur le revenu, alors n’hésitez-plus ! (pour donner par internet http://www.catho77.fr - rubrique « J’aide mon Eglise » cocher « j’affecte mon don à Eglise Notre-Dame du Val de Bussy St Georges »)

 

______________________________________________________________________________________________________________________

PAGE des JEUNES PAJ.png

Notre-Dame du Val présente à la Journée Diocésaine des collégiens à Melun !

Par le Père Michel Besse

 

21 collégiens, parents et jeunes animateurs se sont rendus à Melun, au milieu de 400 participants rassemblés par le Service Diocésain de la Pastorale des Jeunes de Meaux, ce dimanche 24 novembre.

P1020247.JPGArrivée en chansons après le voyage en bus avec les jeunes de Serris-Val d’Europe et de Pontault-Combault. La messe a été entièrement animée par des jeunes, avec en particulier deux acteurs qui ont joué les « disciples d’aujourd’hui » qui recevaient les messages d’un mystérieux « Jésus-Christ », connecté en 4G, et un wi-fi très spécial appelé « Saint-Esprit » ! L’évêque Monseigneur Jean-Yves Nahmias a encouragé chacun a vivre « greffé au Christ ». Un pique-nique partagé, des jeux de découverte des sacrements, des témoignages d’engagements dans la vie chrétienne, et même une pause prière en « mode silence » ont eu lieu. Au final, une louange tous ensemble en « mode vibreur » grâce au talent des musiciens. Mention spéciale à la mascotte « Kalaka » et son sourire. Séquence émotion : les retrouvailles avec le père Bruno et les jeunes de Villeparisis.

Une nouveauté : 4 lycéens ont assuré l’encadrement et la sécurité des collégiens, et se retrouveront avec les 5 parents qui ont accompagné les 11 collégiens, pour une « pizza-bilan ». Laura, Léa, Giovanni et Brad réfléchiront à une possible qualification « BAFA » pour enrichir leur expérience et leurs engagements avec les plus jeunes. Un pas en avant, accompagné par l’APEABE.

 

Assemblée Générale de l’APEABE 2019 réussie !

18 parents présents et 8 représentés ont pris part à l’AG de l’Association qui donne aux parents de l’aumônerie un espace de participation et de soutien matériel, administratif et sécuritaire pour les actions menées par les jeunes, avec eux et pour eux. C’était le 14 novembre dernier.

Le rapport d’activité et le rapport financier ont été approuvés à l’unanimité avec modification : un « avoir pour trop perçu » sera alloué aux parents ayant versé 40 euros à leur adhésion, le prix de celle-ci restant cette année à 25 euros. L’an prochain, l’adhésion sera à 30 euros par famille. La sécurité du fonds de caisse actuel permet de s’organiser pour de nouvelles demandes de subventions, en particulier auprès des Communes de la paroisse pour l’appui au Brevet d’Animateur.trice.s (BAFA), et de renouvellement de matériels de camps.

Une nouveauté, l’an prochain seront mises en place des activités « spécial parents » ! Eh oui, ils ont droit aussi à vivre des joies et des bons moments ensemble pour s’encourager les uns les autres, non ? Motion votée à l’unanimité !

Enfin, 8 administrateurs et « chargés de projets » ont été élus. Ils désigneront sous peu le président, le trésorier et le secrétaire. L’APEABE a tenu à remercier les parents-bénévoles et animatrices pour leur dévouement chaque mois au service de la vie de l’Aumônerie.

On n'est pas chrétien tout seul... et pas parent tout seul non plus !

______________________________________________________________________________________________________________________

Un deuxième groupe de jeunes 18-30 de Notre Dame du Val

Sans%20titre.pngUn deuxième groupe de jeunes 18-30 de Notre Dame du Val s’est formé et s’est réuni samedi 2 novembre de 19h à 21h dans la salle de bibliothèque pour la première fois. L’objectif de cette première réunion animée par Rita Khanfour-Armalé accompagnée de P. Michel Besse était de recenser les envies des jeunes afin de répondre à leurs besoins tout au long de l’année en leur proposant des sujets et des thèmes qui les intéressent. Ce groupe se coordonne avec le groupe précurseur Agapé.

Autour d’un repas partagé nous avons commencé par nous questionner sur l’objectif d’un tel groupe.

Les jeunes cherchent un lieu de partage et d’approfondissement de leur foi.

Nous avons échangé ensuite autour d’une méditation sur le sens que nous voudrions donner à notre vie suivie de quelques citations du “Dictionnaire inattendu de Dieu” d’Albin Michel sur le sens et sur la vie.

Des idées de sujets sociétaux et théologiques ont été évoquées et seront petit à petit abordées dans les prochaines rencontres. Nous nous retrouvons la prochaine fois le samedi 30 novembre à partir de 19h à Notre Dame du Val. Rejoignez-nous !

Pour nous contacter :

Rita 0648097642, Flora 0781575505.

______________________________________________________________________________________________________________________

 

 VIE PAROISSIALE

 

Une nouvelle lettre de notre évêque

Par le Père Dominique Fontaine

 
LETTRE%20PASTORALE.pngNotre évêque nous a écrit en ce temps de l’Avent une nouvelle Lettre pastorale, pour la deuxième année après la démarche synodale. Le thème est cette année « être greffés au Christ ». Dans cette lettre que vous trouverez encartée dans ce numéro ou disponible au fond des églises, Mgr Nahmias nous aide à grandir dans notre foi chrétienne. Le mot chrétien veut dire lié au Christ et donc … greffé sur Lui. Prenez le temps de lire ce message, de le méditer personnellement et en famille, par petits morceaux ou d’un seul coup.

Il évoque des saints, dont Madeleine Delbrêl (p 18), qui sera certainement béatifiée en 2020 et que nous vous proposons de découvrir dans ce numéro aux pages 6 et 8.

Dans sa lettre à la page 21, notre évêque propose un guide pour une prière méditée de la Parole de Dieu. C’est justement ce qui est proposé tous les mois un samedi matin à l’oratoire de Notre Dame du Val par une équipe très motivée. N’hésitez pas à y venir, ce mois-ci c’est le samedi 14.

A la page 16, il insiste, à travers le lien au Christ, sur notre lien à la création, pour une écologie intégrale. Il y a là de quoi alimenter notre démarche commune. En effet l’équipe d’animation pastorale réfléchit à inscrire notre paroisse dans le label Eglise verte (nous en reparlerons). Elle a aussi proposé que les dimanches de l’Avent soient liés aux Droits de l’Enfant. Nous fêtons cette année les 30 ans de la Convention internationale des droits de l’enfant. Le premier dimanche est d’ailleurs consacré au droit des enfants à vivre dans un environnement sain. Puis le deuxième sera consacré au droit de croire et d’espérer, le troisième au droit à vivre en paix (à l’occasion de la lumière de Bethléem) et le quatrième au droit de vivre en famille.

 

De nouvelles équipes de couples.

tandem.pngDimanche 24 novembre, des couples qui se sont mariés récemment étaient invités par l’équipe de préparation au mariage à se réunir pour lancer des équipes de couples appelées Tandem. Il s’agit de se retrouver tous les deux mois pour manger ensemble, partager l’Evangile et approfondir une question de la vie de couple, comme le pardon, l’argent, qui fait quoi, la belle famille, l’écoute mutuelle, etc...

Sept couples ont décidé de se lancer dans l’aventure, sur trois ans. Deux équipes ont été constituées, une se réunira un soir de semaine, l’autre en week-end. Il y a encore de la place et de nouvelles équipes peuvent voir le jour. Adressez-vous à : Jacques et Emmanuelle Teng, 06 06 65 29 40 ou famille.teng @ free.fr

 

Notre Dame des Ardents à Lagny a 1000 anslagny.png

A l’occasion des 1000 ans de l’église Notre Dame des Ardents de Lagny, un son et lumière exceptionnel a été projeté sur la façade de l’église les vendredi 22 et samedi 23 novembre.

Toute l’histoire de Lagny était évoquée de façon pédagogique et forte, avec l’arrivée de Ste Bathilde à l’époque de Clovis, du moine irlandais St Fursy, de l’épidémie de la maladie des Ardents au Moyen Age, du passage à Lagny de Jeanne d’Arc, etc. A la fin les visiteurs étaient invités à entrer dans l’église illuminée pour y déambuler et méditer.

Le public nombreux était au rendez-vous. Il y a eu le dimanche une messe solennelle, durant laquelle a été lue une bénédiction spéciale du pape, puis à 15 h, une visite guidée qui a vu arriver 250 personnes.

 

Don du sang

don%20du%20sang.jpgDans notre région, plusieurs points de collecte du sang sont régulièrement mis en place.

En effet, l’EFS (Etablissement Français du Sang) a d’énormes besoins, qui sont de plus en plus importants (accroissement de la population), et autre particularité pour la Seine-et-Marne, a des besoins en sangs rares.

Que vous soyez donneur régulier ou bientôt donneur, nous nous proposons de vous transmettre en fin de chaque journal « Notre-Dame du Val Info », les dates des prochaines collectes pour les villes suivantes :

- Bussy Saint Georges, gymnase Maurice Herzog : le lundi 23 décembre entre 15h et 19h00.

- Lagny, salle du Totem (dans les hauts de Lagny) : le samedi 21 décembre entre 09h et 14h00.

 

L’Equipe des bénévoles de « l’Association pour le Don du Sang Bénévole de la Région de Lagny » (ADSBRL), qui vous remercie par avance, vous assure que vous y serez bien accueillis et que l’on occupera bien de vous.

 

 

LIVRE  "L’éblouie de Dieu"

Les plus beaux textes de Madeleine Delbrel, (Ed. Nouvelle Cité, septembre 2019)

Par Jean Dupuis

 

madeleine%20delbrel.jpgCes textes permettent de découvrir Madeleine Delbrel (1904-1964) qui a été une mystique ancrée dans son temps. Son union à Jésus-Christ l'a rendue sensible à la pauvreté matérielle et spirituelle d'un nombre grandissant de ses contemporains. Dès les années 1930, elle est allée vivre dans une banlieue défavorisée, à Ivry-sur-Seine. Avec une poignée de compagnes, elle y a mené la vie des gens ordinaires. On connaît sa phrase célébre : « Nous autres, gens de la rue, croyons de toutes nos forces, que cette rue, que ce monde où Dieu nous a mis est pour nous le lieu de la sainteté ».

Elle est marquée par le chapitre 25 de Matthieu : « Ce que vous avez fait à l'un de ces petits qui sont mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait ». Par ailleurs elle vit intimement cette phrase de Paul : « Je suis crucifié avec le Christ. Je vis, mais ce n'est plus moi, c'est le Christ qui vit en moi ». Pour elle le disciple est non pas actif, mais « agi » par le Christ, comme on le voit dans la prière qui clôt ce numéro.

Voici une autre phrase de Madeleine : « Le chrétien doit être au milieu des hommes. Le Christ dont il vit ne lui fournit pas des ailes pour une évasion vers le ciel, mais un poids qui l’entraîne vers le plus profond de la terre. Cette vocation au monde, qui semble être l'essentiel de la vocation missionnaire, n'est que la conséquence de la saisie de nous mêmes par le Christ. »

Voici également une de ses poésies pleine d'humanité, intitulée « Prière pour quand on s'est disputé » :

 

« Notre Père qui êtes aux cieux,
Aucun de nous n'a tout à fait raison
Aucun de nous n'a tout à fait tort
Pardonnez-nous à tous les deux.
Consolez-nous tous les deux.
Soyez notre paix à tous deux ».

L'avantage de ce livre est que les textes sont non pas livrés en vrac, mais accompagnés par une présentation de l’œuvre et un résumé de la vie de Madeleine, qui est en cours de béatification.

Référence de la bibliothèque : 248

 _____________________________________________________________________________________________________________________ 

N’oublions pas le denier de l’Eglise

Nous arrivons en fin d’année. Nous avons parlé plusieurs fois aux messes des ressources de l’Eglise, en particulier du Denier de l’Eglise, qui est la contribution proposée aux catholiques pour le traitement des prêtres et des laïcs en mission ecclésiale. Des documents sont à disposition au fond des églises. Il y a 30 nouveaux foyers donateurs cette année dans notre paroisse, ce qui est bien, mais il y en a beaucoup qui ne participent pas encore. Merci d’y penser. Un certain nombre de personnes qui versaient plus tôt dans l’année ne l’ont pas encore fait en 2019. Merci d’y penser avant la fin décembre.

Vous pouvez faire un chèque ou aller directement sur le site du diocèse pour un paiement en ligne, avec une nouvelle page plus facile d’utilisation.

 BANNIEREIRAISERDIOCESEDEMEAUX%20(002).png

_______________________________________________________________________________________________________________________

Concert Gospel pour la lumière de Bethléemfamily%20choir%2015%20d%c3%a9cembre%20(002).jpg

Cette année la lumière de Bethléem arrivera le dimanche 15 décembre, non pas à l’issue de la messe à Notre Dame du Val, mais à 15h, à l’occasion d’un spectacle Gospel par un groupe de notre département, Family Choir. Nous aurons la joie de voir arriver près de 200 personnes de la pastorale des personnes handicapées de notre diocèse. Avec les scouts et les paroissiens, nous remplirons l’église Notre Dame du Val. Nous avons invité aussi les représentants des autres religions. Vous pourrez repartir avec la lumière de Bethléem proposée par les scouts.

 

______________________________________________________________________________________________________________________ 

1er janvier : prière pour la paix à la pagode1%20-%20pagode5.JPG

Comme chaque année, l’après midi du 1er janvier, nous sommes invités à partir de 14h à la pagode Fo Guang Shan pour un moment de prières de nos diverses religions pour la paix. Cette initiative unique a lieu depuis 2013. La chorale interreligieuse sera sollicitée. Un goûter terminera l’après midi vers 16h30. Notez la date et n’hésitez pas à venir, même si vous arrivez en retard. C’est une belle façon de commencer la nouvelle année.

 

 

_____________________________________________________________________________________________________________________

AGENDA

 

Pensez-y !lumi%c3%a8re.png

Dimanche 15 décembre 2019

Lumière de Bethléem
avec les Scouts, la Pastorale des Migrants et le groupe Gospel
de 15h à 17 h

 

Lundi 2 décembre
Groupe espérance et vie
à 14 h chez Colette Orlandi à Lagny

Mardi 3 décembre
Equipe de proximité de Ferrières
Chez Michèle Duvaux

Vendredi 6, samedi 7, dimanche 8 décembre
Marché de Noël à Lagny
avec un stand de la paroisse, sur la place de la Mairie.
de 10h à 18h

Dimanche 8 décembre
Groupe de prière des mères
à 13h à NDV

Mardi 10 décembre
Equipe de proximité de Montévrain
chez B&R Vernay

Jeudi 12 décembre 
Equipe des EDC (Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens)

Vendredi 13 décembre
Equipe de proximité de Collégien

Samedi 14 décembre
Prière dans la vie
de 10h à 12h

Après-midi du pardon (confessions)
de 14h à 18h

Dimanche 15 décembre
Lumière de Bethléem
avec les Scouts, la Pastorale des Migrants et le groupe Gospel
de 15h à 17 h

Mardi 17 décembre
Equipe d'Animation Pastorale
à 20h30, NDV

Mardi 24 décembre
REPAS FRATERNEL
Après la messe de 18h30 à NDV

Dimanche 29 décembre
Messe de la communauté tamoule
à 15h30 à NDV

Mardi 1er janvier
Prière interreligieuse pour la paix
de 14h à 17h à la pagode Fo Guang Shan

 

Messes de Noël dans les maisons de retraite

- Mardi 10 décembre à 15 h
à la maison de retraite de Conches

- Mardi 17 décembre à 15h
à la maison de retraite de la Girandière à Chanteloup

- Mercredi 18 décembre à 15h
à la maison de retraite les Fontenelles à Chanteloup et goûter avec les enfants du KT

- Vendredi 20 décembre à 15h
Saint-Thibault, Eleusis

- Lundi 23 décembre à 15h
aux Jardins de Bussy avec les enfants du KT

 

 

Horaires des messes

Les messes en semaine :
Mardi et jeudi 19 h 00 N.D. du Val
Mercredi 18 h 30 N.D. du Val

Chaque vendredi à 12h15
En période scolaire : 
Centre Scolaire Maurice Rondeau

Hors période scolaire : 
Oratoire Notre Dame du Val

Adoration eucharistique
Jeudi 19 h 30 N.D. du Val

 

DECEMBRE

Premier dimanche de l'Avent

Dimanche 1er
9 h 30 Pas de messe
11 h 00 N.D. du Val

Caté dimanche 

Samedi 7
18 h 30 Montévrain

Dimanche 8
9 h 30 Pas de messe
11 h 00 N.D. du Val

Fête de l’Immaculée Conception

Samedi 14
18 h 30 Collégien

Dimanche 15
9 h 30 Conches
11 h 00 N.D. du Val

Lumière de Béthléem

Samedi 21
18 h 30 Ferrières

Dimanche 22
9 h 30 Bussy Saint Martin
11 h 00 N.D. du Val

Messes de Noël

Mardi 24
18h30 N.D. du Val

Messe des familles

18h30 Montévrain

Messe des familles

22h00 N.D. du Val

Mercredi 25
11 h 00 N.D. du Val

Samedi 28
18 h 30 Saint Michel de Lagny

Dimanche 29
9 h 30 Gouvernes
11 h 00 N.D. du Val

Mardi 31 décembre
18 h 30 N.D. du Val

JANVIER

 Mercredi 1er janvier
11 h 00 N.D. du Val

Samedi 4
18 h 30 Saint Thibault

Dimanche 5
9 h 30 Chanteloup
11 h 00 N.D. du Val

Epiphanie

 

______________________________________________________________________________________________________________________

Un temps pour prierchrist%20en%20gloire%2020150331_dsc02063.jpg.jpg
 
 

Un jour de plus commence
Jésus en moi veut le vivre.
Avec moi
il est parmi les hommes d’aujourd’hui.
Il va rencontrer
chacun de ceux qui entreront dans la maison,
chacun de ceux que je croiserai dans la rue.
Tous seront ceux qu’il est venu chercher.
Chacun celui qu’il est venu sauver.
A ceux qui me parleront,
il aura quelque chose à répondre.
A ceux qui manqueront,
il aura quelque chose à donner.
Chacun existera pour lui comme s’il était seul.

Jésus, en tout, n’a pas cessé d’être le Fils.
En moi, il veut rester lié au Père.
Doux comme un agneau
devant chaque volonté de son Père.

Tout sera permis dans le jour qui va venir,
tout sera permis et demandera que je dise oui.
Le monde où il me laisse pour y être avec moi
ne peut m’empêcher d’être avec Dieu :
tout y est rencontre de Dieu.
Comme un enfant porté sur les bras de sa mère
n’est pas moins avec elle
parce qu’elle marche dans la foule.

Jésus partout n’a pas cessé d’être envoyé.
Nous ne pouvons pas faire que nous ne soyons
à chaque instant les envoyés de Dieu au monde.
Jésus en nous ne cesse pas d’être envoyé,
au long de ce jour qui commence,
à toute l’humanité, de notre temps,
de tous les temps, de ma ville et du monde entier.

A travers les proches frères
qu’il nous fera servir, aimer, sauver,
des vagues de sa charité
partiront jusqu’au bout du monde,
iront jusqu’à la fin des temps.
Béni soit ce nouveau jour
qui est Noël sur la terre,
Puisqu’en moi Jésus veut le vivre encore.

 

Madeleine Delbrêl

 

____________________________

Tous s’étonnaient de ce que

racontaient les bergers."

(Luc 2, 18)
____________________________