Messes

Messes en semaine :

Mardi et jeudi 19 h 00 N.D. du Val
Mercredi 18 h 30 N.D. du Val

Chaque vendredi à 12h
En période scolaire : Centre Scolaire Maurice Rondeau
Hors période scolaire : Oratoire Notre Dame du Val

MARS

Samedi 23
18 h 30 Bussy Saint Martin

Dimanche 24
9 h 30 Ferrières-en-Brie
11 h 00 N.D. du Val


 

 

 


 

 

Agenda
Horaires des Messes

 

mod bulletin

Centre Pastoral
33 bd Thibaud de Champagne
77600 Bussy St Georges

Tél 01 64 66 39 92
Courriel

Prières du mois

Septembre 2017

Seigneur,

tu nous appelles à prendre le chemin de la rencontre, ouverts à l’autre, d’un autre pays, d’une autre culture.
Aide nous à nous mettre en route, ensemble.
Imprègne-nous de ta Parole, pour que nous puissions donner corps à ton Evangile.

En nous accueillant mutuellement, dans la confiance ;
car chacun est porteur d’un message de ta part.
Cette rencontre nous fera grandir en humanité.

En protégeant ceux qui sont dans le besoin,
particulièrement les plus faibles. Leur chair est ta chair.

En promouvant la vie de chaque personne
et un vivre ensemble fondé sur la bienveillance
et la reconnaissance mutuelle, terreau du respect,
de la fraternité, de la justice et de la paix.

En vivant dans une diversité réconciliée
qui permette à chacun de s’intégrer,
d’être capable d’apprécier la beauté de ce pays où nous vivons,
prêt à en prendre soin et à y apporter la richesse qu’il porte en lui.

Ce n’est pas toujours une voie facile ;
elle demande des choix, des dépassements.
Mais c’est une voie porteuse de vie et d’espérance qui mène vers ton Royaume.
Elle nous invite à cheminer en frères et sœurs, avec Toi à nos côtés.

Amen

Prière proposée pour la journée des Migrants du 14 janvier 2018

 

Septembre 2017

Un jour de plus commence
Jésus en moi veut le vivre.

Avec moi il est parmi les hommes d’aujourd’hui.
Il va rencontrer chacun de ceux qui entreront dans la maison,
chacun de ceux que je croiserai dans la rue.
Tous seront ceux qu’il est venu chercher.
Chacun celui qu’il est venu sauver.
A ceux qui me parleront,
il aura quelque chose à répondre.
A ceux qui manqueront,
il aura quelque chose à donner.
Chacun existera pour lui comme s’il était seul.

Jésus, en tout, n’a pas cessé d’être le Fils.
En moi, il veut rester lié au Père.
Doux comme un agneau devant chaque volonté de son Père.

Tout sera permis dans le jour qui va venir,
tout sera permis et demandera que je dise oui.
Le monde où il me laisse pour y être avec moi
ne peut m’empêcher d’être avec Dieu :
tout y est rencontre de Dieu.
Comme un enfant porté sur les bras de sa mère
n’est pas moins avec elle
parce qu’elle marche dans la foule.

Jésus partout n’a pas cessé d’être envoyé.
Nous ne pouvons pas faire que nous ne soyons
à chaque instant les envoyés de Dieu au monde.
Jésus en nous ne cesse pas d’être envoyé,
au long de ce jour qui commence, à toute l’humanité,
de notre temps, de tous les temps, de ma ville et du monde entier.

A travers les proches frères
qu’il nous fera servir, aimer, sauver,
des vagues de sa charité partiront jusqu’au bout du monde,
iront jusqu’à la fin des temps.
Béni soit ce nouveau jour qui est Noël sur la terre,
Puisqu’en moi Jésus veut le vivre encore.

Madeleine Delbrêl

 

"Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde"

Mt 28,20

 

Mai 2017

Cette prière est un condensé de prières écrites par des participants au pèlerinage en Bourgogne« aux racines de notre foi »

DSC_6584.JPG

Un pèlerinage est une démarche volontaire
et personnelle de conversion,
avec le soutien de frères et de sœurs,
en nous rapprochant du Christ notre sauveur,
en le suivant sur le chemin,
en passant par la porte étroite,
en accueillant la croix,
en y faisant mourir nos péchés,
pour vraiment ressusciter avec Jésus,
dans la communion de tous les Saints.

Seigneur Jésus,
Merci d’avoir guidé nos pas.

En te suivant,
nous nous sommes rapprochés du Père
et nous avons senti le souffle de ton Esprit.

Merci de nous révéler ta grandeur
à nous les petits, aide-nous à en être dignes.

Avec toi le fardeau est plus léger,
La route moins accidentée.

Aide-nous à mourir à nous-mêmes
pour vivre de toi, comme Bernadette.

Soutiens notre faiblesse,
dans nos combats spirituels.

Merci de ces trois jours d’échanges et de partage
autour de ta Parole et de ton Eucharistie.

Nous avons vécu des moments intenses
de grâce et de lumière.

Qu’avec l’intercession de Ste Bernadette
cela rejaillisse autour de nous
et sur tous ceux qui ont besoin de Toi.

Avec ta maman et notre maman Marie,
donne-nous la force face aux difficultés de la vie,
donne-nous ton regard miséricordieux
sur tous ceux que ton Esprit met sur notre route.

 

© photo Dominique Buttin

 

Avril 2017

Celui qui regarde vers Pâques porte sa croix,
comme une femme porte son enfant,
car Jésus fait de sa croix une naissance.

Il porte sa croix comme un arbre porte du fruit,
car jésus fait du bois mort un printemps.

Il porte sa croix comme chacun porte son nom,
car Jésus fait de sa croix le nom de son amour.

Il porte sa croix comme un livre porte un titre,
car Jésus fait de la croix le titre des chrétiens.

Il porte sa croix comme un facteur porte le courrier,
car Jésus fait de la croix la bonne nouvelle que mort est morte.

Il porte la croix comme on porte la tête haute,
car avec sa croix Jésus ressuscite la dignité de l’homme.

Il porte la croix comme on porte la contestation,
car Jésus fait de la croix un signe de contradiction.

 Jean Debruynne
Prêtre de la Mission de France
Ecrivain et poète 1925-2006

 

Elevé de terre, j’attirerai à moi tous les hommes

(Jn 12,12)

 

Mars 2017

Belle entrée en carême

 Car ‐ Aime :
« Quarante jours pour apprendre à aimer »
Un enfant m’a dit cette phrase un jour et j’ai mieux compris le sens du carême.

Juste après son baptême, Jésus fut conduit au désert pendant quarante jours pour « apprendre à aimer ».
Jésus est confronté aux forces du mal :le pouvoir dévoyé, la suffisance, l’orgueil.
Il manifeste son choix de la liberté,pour pouvoir se donner et devenir serviteur.

Il a fallu quarante ans au Peuple d’Israël libéré de l’esclavage d’Egypte pour se déposséder de ses idoles, apprendre à aimer le vrai Dieu, apprendre à s’aimer les uns les autres.

Notre vie est trépidante et nous courons sans cesse d’une chose à l’autre.
Il est urgent que nous sachions nous arrêter, que nous prenions le temps d’apprendre à aimer.

Chaque année l’Eglise nous propose ce temps du carême pour faire le point, savoir où nous en sommes grâce à la boussole de notre vie qu’est l’Amour.
Est‐ce que nous allons vers les autres, Pour sortir de notre coquille, de nos peurs ?
Pour nous libérer de nos enfermements, de notre orgueil, de notre égoïsme ?

Sortons de nos prisons intérieures,
Libérons-nous de nos paralysies, de tout ce qui nous empêche d’aller vers les autres.
Pour pouvoir aimer, il faut chasser la peur et libérer l’amour.

Ce message a été écrit par le Père Denis Chautard, prêtre de la Mission de France en Normandie

Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour " 

(Jean 15,9)

Février 2017

J' aime en toi, mon Dieu, depuis le premier jour.

Merci pour cette vie que tu m’as offerte,
La rencontre de ces gens si différents,
Avec leurs points de vue si divers.

J’ai entendu la guerre,
Vu la misère,
Essayé de faire un bout de chemin
Suivant le temps où il va …
J’ai écouté Brassens ou Jean Ferrat,
J’ai aimé ça !
Aujourd’hui au zénith de ma vie,
C’est encore Toi que je trouve
En lisant le cantique des cantiques,
Avec tout cet amour dans le fond de la nature,
Et toute la bonté de la terre …

Je t’envoie ce poème comme une étoile,
A Toi, Seigneur Jésus, mon Roi.
Nous avons aimé, en Toi, dès le premier jour.

Mes frères et moi,
jouions à côté de Toi
sur le globe,
en confiance avec notre Père.

Mes frères et moi
avant que tu accomplisses tes œuvres,
nous t’aimions.
Avant que les étoiles soient et que le soleil
nous éclaire et réchauffe notre cœur,
Avant que le vent
soit vent et qu’il connaisse sa trajectoire,
Avant que l’eau soit eau
pour laver et abreuver toute créature,
Nous étions là … Alléluia,

Seigneur, viens !
Viens, tu es notre chemin de vie

Cette prière a été écrite par Lynda,membre d’un groupe de personnes qui vivent la précarité et qui partagent sur l’Evangile, en lien avec le Secours Catholique.

Recevez le Royaume préparé pour vous depuis la création du monde" 

Mt 25, 34

Janvier 2017

Dieu vivant, si pauvre soit notre prière, nous te cherchons avec confiance. Et ton amour se creuse un passage à travers nos hésitations et même nos doutes.

Jésus, lumière de nos cœurs, depuis ta résurrection, toujours tu viens à nous. Où que nous en soyons, toujours tu nous attends. Et tu nous dis : « Venez à moi vous qui peinez sous le fardeau et vous trouverez l’apaisement ».

Jésus le Ressuscité, tu souffles en nous l’Esprit saint. Et nous voudrions te dire : « Tu as les paroles qui donnent vie à notre âme, à qui d’autre irions-nous qu’à toi, le Ressuscité ? »

Living God, we praise you for the multitudes of women, men, young people and children who, across the earth, are striving to be witnesses to peace, to trust and to reconciliation.

Par jaunatni tas plaukuma, par visiem Teze jauniesiem, kas ieradusies Malpili no Francijas, Lietuvas, Baltkrievijas, Polijas un visiem, kas vinus uznema un kalpoja viniem, lai tie tiktu svetiti mes tevi ludzam.

 prière de Taizé, vécue par le groupe des jeunes à Riga en décembre 2016

 

Décembre 2016

 

Dieu de Miséricorde,

toi qui vois la misère de ton peuple et qui entends les cris de ceux qui sont opprimés, oppressés,

toi qui connais leurs souffrances, descends…

pour délivrer le monde,

pour acheminer les personnes en difficulté vers un monde meilleur,

pour qu’elles gardent l’espérance et la paix.

Dieu de Miséricorde,

veille sur les migrants et envoie des personnes pour les aider.

Veille sur les SDF, les malheureux, les animaux.

Dieu de Miséricorde, tu connais toutes les souffrances,

tu es descendu nous délivrer, nous guider vers un chemin où il n’y aurait plus de haine.

Dieu de Miséricorde,

aide-nous à comprendre la misère que ton Fils a subie

et que nous subissons encore aujourd’hui.

Nous sommes tes yeux, tes oreilles.

Qui sommes-nous pour que tu nous donnes cette Mission ?

Tu nous dis : « Allez-y, n’ayez pas peur, je suis avec vous. »

 

Cette prière a été écrite par un groupe de personnes très pauvres en lien avec le Secours Catholique,qui se nomme « la Pierre d’Angle »,après un partage sur le récit du buisson ardent

Je suis descendu pour délivrer mon peuple"  (Exode 3)

 

Novembre 2016

Miséricordieux comme le Père

Ton nom, ô Père, est Miséricorde,
Ton amour, ô Christ, est Miséricorde,
Ta force, Esprit-Saint, est Miséricorde,

Donne-nous, Seigneur,
de te servir en tous nos frères humains,
Fais-nous voir ton visage sur celui qui est pauvre et sale,
Eclaire le chemin chaotique de nos vies familiales secouées,
Rends-nous compréhensibles les situations politiques complexes.

Accorde-nous la grâce de tenir la main de celui qui souffre,
de prendre soin de l'homme blessé et malade,
de sourire à celui qui a envie de pleurer,
et de pleurer avec celui qui retient ses larmes.

Aide-nous, Seigneur de Miséricorde,
à porter le fardeau de notre voisin,
à ne pas juger celui qui ne nous ressemble pas,
à pardonner à celui qui nous a meurtris,
et d'oser demander pardon à celui que nous avons blessé.

Donne-nous de faire confiance en chassant notre peur,
Permets-nous de nous engager et de faire attention à nos frères,
Fais rayonner la fraternité par nos mains,
par nos sens et par notre coeur.

Alors, nous proclamerons partout que
Ta joie, Seigneur, est Miséricorde.

Amen

Prière composée par un bénévole du Secours Catholique à l’occasion de l’année de la miséricorde

 

Octobre 2016

 

D'âge en âge, Seigneur, tu as été notre refuge.
Apprends-nous la vraie mesure de nos jours,
que nos cœurs pénètrent la sagesse.
Rassasie-nous de ton amour au matin,
que nous passions nos jours dans la joie et les chants.
Rends-nous en joies tes jours de châtiment
et les années où nous connaissions le malheur.
Fais connaître ton œuvre à tes serviteurs
et ta splendeur à leurs fils.
Que vienne sur nous la douceur du Seigneur.
Consolide pour nous l'ouvrage de nos mains,
oui, consolide l'ouvrage de nos mains.

 Psaume 89

Apprends-nous l’amour, la réconciliation,
la construction de l’amitié, et grâce à l’amitié,
le partage de nos richesses spirituelles et de cœur,
afin d’être dans ta sagesse et ta joie.
Donne-nous le courage d’avancer
et consolide en nous l’ouvrage de tes mains
et de nos mains aussi.
Rien n’est acquis aujourd’hui,
la vie nous est donnée comme une fleur.
C’est fragile, donc il faut qu’on s’aide
et qu’on partage jusqu’à la fin.
Et merci pour aujourd’hui,
pour l’entraide que nous nous portons
et que nous portons aux autres.
Je peux dire : « J’ai foi en l’autre parce que j’ai foi en toi. »
Que vienne sur nous Ta douceur,
c’est ce que Tu me donnes dans l’amitié.
Là où la vie m’a appris la haine,
Toi Dieu apprends-moi ton Amour,
pour pouvoir panser mes blessures
qui ne sont que haine et violence.
Je pense à tous ceux qui sont comme moi.
Apprends-nous à apaiser nos craintes
et fais de nous des personnes simples
et pleines d’amour à partager
avec ceux qui ne connaissent point l’amour.
Car sans ton amour,
l’homme avance sur un chemin sombre.
Alors Dieu, apprends nous à partager
ce cadeau que tu nous donnes avec simplicité.
Prière composée par un groupe de personnes précaires
du Secours Catholique après avoir médité le psaume 89
"Que vienne sur nous la douceur du Seigneur"
Psaume 89

Septembre 2016

 

Il y aura de la joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se convertit "Luc 15, 7

Donne-nous d’être assez fous pour oser croire,
et assez sages pour chercher à comprendre.
Chasse de nous l’hésitation et la paresse.
Combat en nous la suffisance et l’orgueil.
Fais que nous Te préférions à nous-mêmes,
et que nous aimions grâce à toi.
À nous qui sommes les pierres vivantes de Ton Église,
donne courage et gaieté, patience et passion,
batailles et retrouvailles.
Donne-nous surtout d’être faibles à ta manière,
dans l’amour, et forts à ta manière dans la foi.

À nos églises, donne le plaisir d’être des églises
appelées des quatre coins, envoyées aux quatre coins,
assez simples pour que quiconque s’y découvre,
assez libres pour que quiconque s’y exprime,
assez vives pour que personne ne s’y ennuie.

À notre monde, donne une justice sans oppression,
une liberté sans omissions ; une paix sans mensonges.
Car tu es un Dieu parfait, c’est-à-dire un Dieu
qui fait lever le soleil sur les méchants et sur les bons,
tomber la pluie sur les justes et sur les injustes.
Que notre perfection soit à l’image de la tienne :
généreuse et prodigue, appliquée et vivifiante.

Donne-nous de grandir,
nous qui sommes toujours des enfants.
Donne-nous de rajeunir,
nous qui sommes toujours des vieillards.
Donne-nous de marcher,
nous qui sommes toujours des boiteux.
Donne-nous ton repos,
quand monte notre fatigue.
Amen ! »

Pasteur André DUMAS

 

Juillet - août 2016

Dieu,
Je te prie pour tous les sportifs de toutes les disciplines.
Donne à chacun d’être fidèle en amitié,
dans la vie comme sur tous les terrains de sport .
Donne-nous d’être courageux face aux épreuves,
lorsque la blessure vient.
Donne-nous la force de ne pas désespérer devant les obstacles et les échecs.
Dieu, je te prie pour toutes les rencontres sportives,
qui suscitent clameurs et chants de victoires,
cris de déception et larmes dans les défaites.
Rencontres qui font sympathiser ensemble gens de toutes races, de toutes conditions, de toutes langues.
Rencontres qui sont autant d’occasions de fraternité, de communication et d’épanouissement pour tous.
Dieu, je te rends grâce pour ce peuple de toutes les nations réuni par les compétitions sportives.
Marcheurs de l’espérance, acteurs de fraternité,
nous sommes au rendez-vous de la foi,
pour une prière de louange, d’action de grâce et de demande.
Dieu, je te rends grâce pour le même élan sportif de foi qui nous rassemble en ta parole de vie et d’espérance.
Nourris de l’amour que Tu portes à chacun de nous,
donne-nous la force d’aller dans la confiance,
toujours plus vite,
toujours plus haut ,
toujours plus fort ,
appelés à former
le peuple de la rencontre et du partage.

Durant cet été, après l’euro de foot et le Tour de France,
nous vivrons les Jeux olympiques. Voici une prière de Mgr André Lacrampe, qui a été évêque de la Mission de France.
Adepte du rugby, il suivait chaque année la caravane du Tour de France et vibrait avec le sport.

 

Juin 2016

Ce soir au stade, la nuit entonna un choral de dix mille voix.
Le maître de cérémonie avait fait signe de commencer l'office.
Le ballon blanc passait de l'un à l'autre, courait à ras de terre ou s'envolait au-dessus des têtes.
Chacun était à sa place, le recevant à son tour, il le passait à l'autre, et l'autre était là pour le transmettre.
Et parce que chacun faisait son travail,
Parce qu’il savait qu'il avait besoin de tous les autres,
Lentement mais sûrement le ballon avançait,
Et quand il eut recueilli le labeur de chacun,
Quand il eut réuni le coeur des onze joueurs,
L'équipe marqua le but vainqueur.

Seigneur, l'histoire est pour Toi cette grande Liturgie,
Prodigieuse cérémonie commencée à l'aurore des temps.
En ce monde, Seigneur nous avons chacun notre place;
Entraîneur prévoyant, depuis toujours tu nous la destinais.
Tu as besoin de nous ici, nos frères ont besoin de nous
et nous avons besoin de tous.
Ce n'est pas le poste que j'occupe qui est important,
mais la perfection et l'intensité de ma présence.
Qu'importe que je sois avant ou arrière,
si je suis au maximum ce que je dois être.

Voici, Seigneur ma journée devant moi.
Ne me suis-je pas réfugié sur la touche,
critiquant les efforts des autres ?
Ai-je bien reçu la passe de mon voisin ?
Ai-je bien "servi" mes équipiers
sans jouer trop personnel pour me mettre en valeur ?
Ai-je "construit" le jeu que tous contribuent à la victoire ?
Ai-je lutté jusqu'au bout malgré les échecs et les blessures ?

Demain, si Tu donnes le coup d'envoi,
je jouerai une nouvelle mi-temps, et ainsi chaque jour...
Fais que cette partie célébrée avec tous mes frères
soit l'imposante liturgie que Tu attends de nous,
Afin que Ton dernier coup de sifflet interrompant nos vies,
Nous soyons sélectionnés pour la coupe du ciel.


Prière de Michel Quoist
publiée à la fin du livre du Père Bruno : Petite spiritualité du foot.

Mai 2016

Ô Dieu de Miséricorde,
Nous Te prions pour tous les hommes,
les femmes et les enfants qui sont morts
après avoir quitté leur pays
à la recherche d'une vie meilleure.

Bien que beaucoup de leurs tombes
ne portent aucun nom,
chacun d'entre eux est pour toi connu,
aimé et précieux.
Puissions-nous ne jamais les oublier,
et honorer leur sacrifice non par des paroles,
mais par des actes. 

Nous te confions
Tous ceux qui ont entrepris ce voyage,
qui ont supporté l'angoisse,
le doute et les humiliations,
afin de retrouver la sécurité et l'espérance.
En prenant soin d'eux,
puissions-nous rechercher un monde
où personne ne serait obligé de quitter sa maison
et où tous pour raient vivre
dans la liberté, la dignité et la paix.

Dieu de Miséricorde,
Père de tous les hommes,
réveille-nous de notre sommeil d'indifférence !
Ouvre nos yeux à leur souffrance,
et libère-nous de l'insensibilité
que le confort du monde et de l'égocentrisme
ont fait naître en nous.

À nous, nations, communauté et individus, donne-nous de voir que ceux qui arrivent sur nos côtes sont nos frères et nos sœurs.
Puissions-nous partager avec eux les bienfaits que nous avons reçus de ta main, et reconnaître qu'ensemble, en une seule famille humaine, nous sommes tous migrants, voyageurs espérant parvenir jusqu'à toi, notre véritable demeure, là où toute larme sera effacée, et où nous serons en paix et en sécurité entre tes bras.

Prière du pape François sur le port de Lesbos,
le 16 avril 2016

Avril 2016

Aide-moi, Seigneur, à naître
chaque jour.
Par ton regard sur moi,
tu me donnes l’amour et la joie.
Elève-moi plus haut,
à la rencontre des amis.
C’est tellement plus beau.
Tu m’aides, par la prière,
à approcher un monde meilleur,
comme il n’en existe nulle par t ailleurs.
Aide-moi à me tenir debout,
sans faiblir,
malgré tous les écar ts.
Écris-moi sur le sable
tout ce que j ’ai raté
et viens me souff ler les mots de l’amitié.
C’est tellement un bonheur
de se sentir aimé.
Je ne suis qu’un grain de sable
que tu as semé
pour transmettre ton immense bonté.

Prière écrite par Marcel Le Hir, membre du Réseau St Laurent, qui regroupe avec le Secours Catholique des personnes en précarité qui prient et partagent ensemble l'Evangile.
Vous en trouverez
des exemples dans le livre « L'Evangile entre toutes les mains »

Mars 2016

Quand j'aurais commis tous les péchés, j'irais, le cœur brisé de repentir, me jeter dans les bras de Jésus. Car je sais combien il chérit l'enfant prodigue qui revient à lui.

On pourrait croire que c'est parce que je n'ai pas péché que j'ai une si grande confiance dans la bonté de Dieu, mais si j'avais commis tous les crimes possibles, j'aurais toujours la même confiance, car cette multitude d'offenses et de péchés seraient comme une goutte d'eau jetée dans un brasier.

Je ne puis m'appuyer sur aucune de mes œuvres pour avoir confiance, mais cette pauvreté a été pour moi une vraie lumière.
Je n'ai jamais pu acquitter envers Dieu dans ma vie une seule de mes dettes. Je sens bien que cette grâce ne peut se rendre, on éprouve une si grande paix d'être absolument pauvre et de ne compter que sur la bonté de Dieu.

Quand j'aurais commis tous les péchés, j'irais, le cœur brisé de repentir, me jeter dans les bras de Jésus. Car je sais combien il chérit l'enfant prodigue qui revient à lui.
Ce n'est pas parce que le Bon Dieu, dans sa prévenante miséricorde a préservé mon âme du péché originel que je m'élève à lui par la confiance et l'amour.

Méditation de Thérèse de Lisieux.
Le dernier paragraphe constitue les derniers mots que Thérèse a écrit dans son manuscrit, au crayon de papier, car elle était trop faible pour prendre la plume.Elle avait découvert et nous a fait découvrir la « prévenante miséricorde » du Père, qui nous pardonne bien avant nos péchés

Février 2016

Seigneur Jésus Christ ,toi qui as appris à être miséricordieux comme le Père céleste et nous as dit que te voir, c'est le voir, montre nous ton visage et nous serons sauvés.
Ton regard rempli d'amour a libéré Zachée et Matthieu de l'esclavage de l'argent, la femme adultère et Madeleine de la quête du bonheur à travers les seules créatures,
tu as fais pleurer Pierre après son reniement et promis le paradis au larron repenti .
Fais que chacun de nous écoute cette parole dite à la Samaritaine comme s'adressant à nous :
Si tu savais le don de Dieu !
Tu es le visage du Père invisible, du Dieu qui manifesta sa toute-puissance par le pardon et la miséricorde :
fais que l'Eglise soit dans le monde ton visage visible, toi son Seigneur ressuscité dans la gloire.
Tu as voulu que tes serviteurs soient eux aussi habillés de faiblesse pour ressentir une vraie compassion à l'égard de ceux qui sont dans l' ignorance ou dans l'erreur :
fais que quiconque s'adresse à l'un d'eux se sente attendu, aimé et pardonné par Dieu.
Envoie ton Esprit et consacre nous tous de son onction pour que le Jubilé de la Miséricorde soit une année de grâce du Seigneur et qu'avec un enthousiasme renouvelé, ton Eglise annonce aux pauvres la bonne nouvelle, aux prisonniers et aux opprimés la liberté, et aux aveugles qu' ils retrouveront la vue.
Nous te le demandons par Marie, Mère de la Miséricorde,
à toi qui vis et règnes avec le Père et le Saint Esprit , pour les siècles des siècles,
Amen

Prière du pape François
pour le jubilé de la Miséricorde

 

Janvier 2016

Seigneur,
Tu es plein de miséricorde pour toute personne de toute culture et de toute nation.
Chaque personne est ton enfant bien-aimé.
Dans ta miséricorde Tu ne vois pas d’abord nos limites, nos difficultés, nos refus.
Mais tu crois en notre capacité d’aimer, et de nous découvrir frères et soeurs.
Tu crois en notre capacité de vivre ensemble, dignement, dans la paix, la justice et la fraternité.
Façonne-nous par ta miséricorde et ta tendresse.
Aide-nous à dépasser nos peurs, et nos refus de nous ouvrir à l ’autre.
Apprends-nous à nous laisser toucher par la vie de nos frères et soeurs.
Ouvre nos coeurs pour aimer.
Ouvre nos mains pour construire des ponts, et non pas des murs.
Ouvre notre intelligence pour inventer le monde de demain, un monde où chacun trouvera sa place :
un toit, du pain, un travail, un geste de fraternité à partager, un mot d’espérance à échanger en reflet de TOI qui es amour et miséricorde !


Prière proposée par le pape François
pour la journée mondiale du migrant et du réfugié du 17 janvier 2016

 

Décembre 2015

Jusqu’à la naissance de l’enfant de Bethléem, je vous propose chaque jour de prier pour la paix en vous aidant de la prière de saint François d’Assise :
« Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix »

Prions pour les victimes, leurs familles et amis,
pour ceux qui ont la charge de maintenir l’ordre et la sécurité.
Prions aussi pour nos ennemis…
Prions enfin pour nous-mêmes, offrons à Dieu nos personnes :
« Fais de moi un instrument de ta paix ».
Oui de paix.
Pas seulement de la paix des hommes mais de la paix que le Christ ressuscité donne à ses disciples.
Une paix plus forte que le mal,
une paix qui a vaincu la mort et que le Christ a acquise par l’offrande de la croix.
« Fais de moi un instrument de ta paix. »
Devenons un instrument docile dans la main du Seigneur pour faire sa volonté, bâtir entre les hommes une humanité nouvelle.

+ Jean-Yves Nahmias
Evêque de Meaux

 

Prière de Saint François d’Assise

« Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,
Là où est la haine, que je mette l’amour.
Là où est l’offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l’union.
Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, que je ne cherche pas tant à
être consolé qu’à consoler,
à être compris qu’à comprendre,
à être aimé qu’à aimer.

Car c’est en se donnant qu’on reçoit,
c’est en s’oubliant qu’on se retrouve,
c’est en pardonnant qu’on est pardonné,
c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie. »

Le 8 décembre, nous fêtons l’ Immaculée Conception de la Vierge Mar ie et l’ouverture à Rome, par le pape François, de la Por te Sainte de l’année du jubilé de la Misér icorde.
Dans le contexte des attentats qui ont marqué Paris, j ’invite les catholiques de Seine-et-Marne à mettre sur leurs fenêtres, en ce jour de fête, des lumignons ou des bougies, signes de la lumière qui vient du Christ.

Novembre 2015

Nous te louons, Père avec toutes tes créatures, qui sont sorties de ta main puissante.
Elles sont tiennes, et sont remplies de ta présence comme de ta tendresse. Loué sois-tu.

Fils de Dieu, Jésus, toutes choses ont été créées par toi.
Tu t’es formé dans le sein maternel de Marie, tu as fait par tie de cette terre, et tu as regardé ce monde avec des yeux humains.
Aujourd’hui tu es vivant en chaque créature avec ta gloire de ressuscité. Loué sois-tu.

Esprit Saint, qui par ta lumière orientes ce monde vers l’amour du Père et accompagnes le gémissement de la création, tu vis aussi dans nos coeurs pour nous inciter au bien. Loué sois-tu.

Ô Dieu, Un et Trine, communauté sublime d’amour infini, apprends-nous à te contempler dans la beauté de l’univers, où tout nous parle de toi.
Éveille notre louange et notre gratitude pour chaque être que tu as créé.
Donne-nous la grâce de nous sentir intimement unis à tout ce qui existe.
Dieu d’amour, montre-nous notre place dans ce monde comme instruments de ton affection pour tous les êtres de cette terre, parce qu’aucun n’est oublié de toi.
Illumine les détenteurs du pouvoir et de l’argent pour qu’ils se gardent du péché de l’indifférence, aiment le bien commun, promeuvent les faibles, et prennent soin de ce monde que nous habitons.

Les pauvres et la terre implorent :
Seigneur, saisis-nous par ta puissance et ta lumière pour protéger toute vie, pour préparer un avenir meilleur, pour que vienne ton Règne de justice, de paix, d’amour et de beauté. Loué sois-tu.

Amen

Cette prière termine l’encyclique du pape François.
Nous pourrons la lire personnellement et dans nos rencontres communautaires de ce mois qui précède la Conférence de Paris sur le climat.


Retrouver les prières des mois précédents, se reporter aux bulletins Notre-Dame du Val Info ICI